Après le scrutin présidentiel, l'ONU encourage les Algériens à renforcer la démocratie

Le Secrétaire général Ban Ki-moon (photo archives). Photo ONU/Jean-Marc Ferré

24 avril 2014 – Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a encouragé jeudi le gouvernement d'Algérie et tous les partis politiques dans le pays à travailler ensemble pour maintenir la stabilité après l'élection présidentielle qui s'est déroulée le 17 avril.

« Le Secrétaire général a suivi de près la récente élection présidentielle en Algérie. A la demande du gouvernement d'Algérie, il a envoyé un groupe de trois experts dans le pays pour suivre le processus électoral et le maintenir informé des derniers développements », a dit son porte-parole dans une déclaration à la presse.

Selon la presse, les violences se succèdent en Algérie depuis le scrutin présidentielle, qui a consacré un quatrième mandat au Président sortant, Abdelaziz Bouteflika. Dimanche 20 avril, des émeutes ont notamment éclaté à Tizi Ouzou, faisant plusieurs dizaines de blessés parmi les manifestants.

« Le Secrétaire général souhaite féliciter le peuple et le gouvernement d'Algérie pour le déroulement en général paisible de l'élection présidentielle. Il encourage le gouvernement d'Algérie et tous les partis politiques dans le pays à travailler ensemble d'une manière inclusive et pacifique pour maintenir la stabilité et renforcer le processus démocratique en Algérie », a ajouté le porte-parole.

« Le Secrétaire général réitère l'engagement continu des Nations Unies à soutenir les efforts de l'Algérie en faveur de réformes démocratiques et d'un développement socio-économique durable », a-t-il encore dit.


News Tracker: autres dépêches sur la question

L'Algérie se félicite d'avoir pu réaliser la plupart des OMD avant l'échéance de 2015

En savoir plus






Coup de projecteur