Près de 500.000 personnes assassinées dans le monde en 2012, selon l'ONU

Le Directeur exécutif de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC), Yuri Fedotov. Photo: Service d’information des Nations Unies à Vienne.

10 avril 2014 – Selon un rapport publié jeudi sur les homicides dans le monde par l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC), près d'un demi-million de personnes, soit 437.000, ont été assassinées dans le monde en 2012.

« Trop de vies sont perdues de façon tragique et trop de familles et de communautés sont brisées. Il est urgent de comprendre comment les crimes violents empoisonnent les pays dans le monde, comment ils affectent particulièrement les jeunes hommes mais également les femmes », a dit le Directeur des affaires publiques de l'ONUDC, Jean-Luc Lemahieu, lors du lancement du rapport à Londres.

Au niveau mondial, 80% des victimes d'homicide et 95% des auteurs d'homicides sont des hommes. Près de 15% de l'ensemble des homicides s'inscrivent dans la violence conjugale et la grande majorité des décès liés à la violence conjugale sont des femmes, soit 70%.

« Les foyers peuvent être l'endroit le plus dangereux pour les femmes », a expliqué M. Lemahieu. « Il est particulièrement tragique de constater que ceux qui sont censés protéger leurs êtres chers deviennent parfois leur assassin ».

Plus de la moitié des victimes d'homicide sont âgés de moins de 30 ans, et les enfants âgés de moins de 15 ans représentent un peu plus de 8% des victimes.

Près de 750 millions de personnes vivent dans les régions du monde avec les pays ayant les plus forts taux d'homicides, soit l'Afrique et les Amériques. Cela signifie que presque la moitié de l'ensemble des homicides ont lieu dans les pays qui abritent seulement 11% de la population mondiale. À l'opposé, trois milliards de personnes en Europe, Asie et Océanie, vivent dans des pays où les taux d'homicides sont relativement bas.

La moyenne mondiale est 6,2 homicides pour 100.000 habitants, mais en Afrique méridionale et en Amérique centrale, cette moyenne est quatre fois supérieure avec entre 26 et 30 homicides pour 100.000 habitants. L'Europe de l'ouest et du sud, et l'Asie de l'est sont les régions du monde avec le moins d'homicides par habitants.

Les homicides liés au crime organisé représentent 30% de l'ensemble des homicides aux Amériques, mais seulement 1% en Asie, Europe et Océanie.

Le taux de condamnation pour homicide volontaire dans le monde est en moyenne de 43%. De fortes disparités régionales existent cependant, avec un taux de 24% aux Amériques, 48% en Asie et 81% en Europe.


News Tracker: autres dépêches sur la question

L'Afrique de l'Ouest, toujours menacée par la criminalité transnationale organisée, affirme l'ONU

Coup de projecteur