Centrafrique : une experte de l'ONU va effectuer une seconde mission pour évaluer la situation

Une femme et son enfant dans le village de Bessan dans le nord-ouest de la République centrafricaine, après une attaque des anti-balaka. Photo: Nicholas Long/IRIN

9 avril 2014 – L'Experte indépendante des Nations Unies sur la situation des droits de l'homme en République centrafricaine, Marie-Thérèse Keita Bocoum, a annoncé mercredi qu'elle entamerait sa seconde mission dans ce pays du 10 au 18 avril.

Au cours de cette mission, l'Experte indépendante se focalisera sur la situation des droits de l'homme en dehors de Bangui, la capitale. Elle se rendra dans plusieurs villes, parmi lesquelles Ndele au nord, Bangassou au sud-est, Bouar à l'ouest ainsi que Nola et Berberati au sud-ouest.

« Pour éviter le chaos en République centrafricaine et dans la sous-région, on ne peut plus se contenter de solutions purement cosmétiques ni se contenter de compter les morts et les victimes », avait déclaré Mme Keita Bocoum le 26 mars dans le cadre de la présentation de son rapport au Conseil des droits de l'homme des Nations Unies.

Les informations recueillies au cours de sa nouvelle visite lui permettront de préparer le rapport qui sera présenté au Conseil des droits de l'homme lors de sa 26ème session en juin 2014.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Centrafrique : la Commission d'enquête appelle tous les acteurs de la crise à la retenue

En savoir plus