L'ONU éteint les lumières de son siège pour attirer l'attention sur le changement climatique

Le siège des Nations Unies à New York avec ses lumières éteintes pour l’opération "Une Heure pour la planète". Photo: Nations Unies/John Gillespie

29 mars 2014 – Les Nations Unies participent ce samedi à l'édition 2014 d'Earth Hour, ou « Une Heure pour la planète », un événement qui s'inscrit cette année dans le cadre des préparatifs du Sommet sur le climat à New York en septembre.

Organisé par le Fonds mondial pour la nature (WWF), « Une Heure pour la planète » encourage les individus, les entreprises, les organisations et les gouvernements à travers le monde à éteindre leurs lumières pendant une heure à 20h30, heure locale.

La date coïncide traditionnellement avec les équinoxes de printemps et d'automne, respectivement dans les hémisphères nord et sud, ce qui permet une quasi-coïncidence des couchers du soleil dans les deux hémisphères, assurant ainsi le plus grand impact visuel pour un événement mondial "lumières éteintes".

Tous les membres du personnel des Nations Unies dans le monde entier ont été invités à prendre part à cette initiative à la fois à leur bureau et chez eux, afin de démontrer l'engagement de l'ONU à soutenir la lutte contre le changement climatique, l'une des principales priorités de l'Organisation.

Depuis quelques années, le siège de l'ONU à New York et d'autres bureaux de l'ONU à travers le monde participent à cette initiative. Cette année, l'ONU devait éteindre toutes les lumières non essentielles au siège des Nations Unies à New York pendant trois heures de 19h00 à 22h00.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Le Secrétaire général achève sa visite au Groënland par un tour du fjord d'Ilulissat

En savoir plus





Coup de projecteur