En visite en Afghanistan, Ladsous réitère le soutien de l'ONU avant les élections

Le Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix, Hervé Ladsous, en visite en Afghanistan. Photo MANUA/Fardin Waezi

28 mars 2014 – Au terme d'une visite de trois jours en Afghanistan, le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux opérations de maintien de la paix, Hervé Ladsous, a exprimé vendredi la solidarité de l'organisation envers le peuple afghan avant les élections prévues la semaine prochaine.

« Les élections à venir sont un élément crucial de la transition politique de l'Afghanistan. Je suis ici pour souligner l'engagement des Nations Unies à des élections transparentes et pour afficher leur solidarité avec tous les Afghans déterminés à y prendre part et à faire en sorte qu'elles se déroulent bien », a dit M. Ladsous à Kaboul, selon un communiqué de presse de la Mission des Nations Unies en Afghanistan (MANUA).

Lors de sa visite, M. Ladsous a notamment rencontré des responsables de la Commission électorale d'Afghanistan, dont un bureau à Kaboul a été visé par un attentat mardi. La Commission a un rôle crucial dans l'organisation des élections présidentielles et provinciales du 5 avril.

« Comme la Mission d'assistance des Nations Unies en Afghanistan l'a dit à de maintes reprises, de telles attaques contre des civils sont de graves violations du droit humanitaire international et pourraient constituer des crimes de guerre », a dit M. Ladsous.

Le chef des opérations de maintien de la paix des Nations Unies a souligné que la violence ne dissuaderait pas la détermination de l'ONU à soutenir l'Afghanistan.

S'agissant des élections, M. Ladsous a souhaité que chaque citoyen afghan exerce son droit de vote. « Chaque électeur devrait exercer son droit de vote et avoir son mot à dire dans l'élaboration de l'avenir du pays », a-t-il dit. Il a noté les améliorations dans les préparatifs électoraux par rapport aux scrutins du passé.

Il a insisté sur le rôle particulier des femmes, en tant que candidates et électrices. « Sans elles, le scrutin ne peut pas être véritablement représentatif et crédible », a-t-il déclaré.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Afghanistan : l'ONU condamne une attaque meurtrière contre la Commission électorale

En savoir plus





Coup de projecteur