La crise dans la province d'Anbar menace la stabilité de l'Iraq, selon l'ONU

Le Représentant spécial Nickolay Mladenov devant le Conseil de sécurité. Photo ONU/JC McIlwaine

27 mars 2014 – La crise dans la province d'Anbar en Iraq, où trois mois de combats ont causé le déplacement de plus de 66.000 familles, pose le défi le plus sérieux aux efforts du gouvernement pour maintenir la stabilité nécessaire à la construction d'un État démocratique, a déclaré jeudi l'envoyé de l'ONU dans ce pays devant le Conseil de sécurité.

Nickolay Mladenov, le Représentant spécial du Secrétaire général et chef de la Mission d'assistance des Nations Unies pour l'Iraq (MANUI), a souligné que depuis le début de cette crise en décembre, le Conseil des représentants iraquiens a subi des boycotts par trois de ses plus grands blocs politiques.

Cela s'est traduit par l'incapacité du Conseil des représentants – l'organe législatif de l'Iraq - à obtenir un quorum pour la majorité de ses sessions. Cela a également interrompu l'ensemble du processus législatif pendant la période critique avant les élections nationales prévues le 30 avril, a-t-il noté.

« La sécurité du pays est menacée par des groupes terroristes bien armés et bien entraînés ayant accès à des ressources financières importantes. Leur objectif est clair – établir une présence permanente hors du contrôle des autorités et consolider une base pour étendre leurs activités. Ils exploitent les divisions et les faiblesses de la société iraquienne et veulent rendre, en fin de compte, le pays ingouvernable », a-t-il ajouté.

L'ONU suit de près toutes les tentatives pour négocier une solution pacifique à la crise dans la province d'Anbar, a déclaré l'envoyé de l'ONU.

M. Mladenov a souligné également que face à cette crise, la principale préoccupation de l'ONU est de fournir une aide aux personnes déplacées par les combats. « L'intensité et la nature des combats limitent considérablement l'accès de l'ONU et d'autres acteurs humanitaires aux personnes affectées », a-t-il dit.

S'agissant des élections, M. Mladenov s'est dit confiant que le scrutin se déroulera selon le calendrier prévu, notant que les préparatifs techniques sont en bonne voie , y compris la distribution à ce jour de 75% des nouvelles cartes d'électeur électroniques.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Iraq : près de 300.000 civils déplacés par la violence à Anbar, selon le HCR

En savoir plus





Coup de projecteur