Yémen : deux employés de l'ONU libérés après avoir été brièvement enlevés à Sana’a

Embouteillage dans la capitale du Yémen, Sanaa. Photo: IRIN/David Swanson

26 mars 2014 – Deux employés des Nations Unies au Yémen ont été relâchés mardi après avoir été enlevés quelques heures plus tôt dans la capitale Sana'a, a indiqué un porte-parole de l'ONU, sans donner davantage de détails.

« Les Nations Unies peuvent confirmer que deux employés avaient été enlevés à Sana'a, au Yémen aujourd'hui et que tous les deux ont été libérés. Les Nations Unies apprécient les efforts faits par les autorités yéménites pour obtenir leur libération », a dit le porte-parole du Secrétaire général de l'ONU dans une note à la presse diffusée mardi soir.

Selon la presse, les deux employés ont été enlevés par des hommes armés à bord d'un véhicule alors qu'ils circulaient en voiture dans le quartier de Hadda, à Sana'a.

De son côté, le Conseil de sécurité des Nations Unies a vivement condamné un attentat qui a eu lieu le 24 mars dans la région de l'Hadramaout, au Yémen, et qui a tué vingt soldats.

Dans une déclaration à la presse publiée mardi soir, les membres du Conseil ont présenté leurs condoléances aux familles des victimes et exprimé leur sympathie aux blessés, ainsi qu'au peuple et au gouvernement du Yémen.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Yémen : le Conseil de sécurité autorise des sanctions contre ceux qui menacent la paix

Aucun résultat
Aucun résultat