Soudan du Sud : la MINUSS reloge des civils déplacés avant l'arrivée de la saison des pluies

Stéphane Dujarric, porte-parole du Secrétaire général. Photo: ONU

17 mars 2014 – La Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (MINUSS) a annoncé lundi qu'une partie des personnes déplacées qui vivent actuellement dans des camps sous la protection de l'ONU seront prochainement relogés avant l'arrivée de la saison des pluies.

Près de 706.000 personnes ont été déplacées par les combats qui ont opposés les forces du gouvernement à des groupes rebelles qui ont commencés à la mi-décembre 2013. 77.000 entre eux sont actuellement abrités dans des bases de la MINUSS.

« La MINUSS affirme que le surpeuplement des camps reste un défi majeur, particulièrement avec le début de la saison des pluies », a expliqué le porte-parole de l'ONU, Stéphane Dujarric, lors d'un point de presse à New York.

« La mission cherche à agrandir les camps de Malakal, de Bentiu, de Bor et de Juba. Des nouveaux centres d'accueil pour les civils seront établis à Juba et à Bor », a-t-il ajouté. Lors du relogement, les personnes déplacées seront protégés par des Casques bleus de la mission onusienne

À Bor, dans l'État du Jonglei, des civils ont eux-mêmes reconstruit leurs maisons et la reprise de l'activité commerciale signifie un meilleur ravitaillement en denrées alimentaires dans la ville.

Il y a dix jours, la première tempête avec des précipitations a causé des inondations et la destruction d'un grand nombre de tentes dans le camp de la MINUSS à Juba. Les tentes ont depuis pu être réparées, et il n'y a pas eu de blessés parmi les civils.

L'ONU et ses partenaires travaillent pour établir des plans pour faire face aux risques d'inondation ainsi que les problèmes sanitaires qui sont liés.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Soudan du Sud : un envoyé de l'ONU choqué par une scène macabre dans un hôpital de Malakal

Coup de projecteur