Ukraine : l'envoyé de l'ONU Simonovic en visite à Lviv, dans l'ouest

Le Sous-Secrétaire général des Nations Unies aux droits de l’homme, Ivan Simonovic. Photo ONU/Rick Bajornas

13 mars 2014 – Le Sous-Secrétaire général des Nations Unies aux droits de l'homme, Ivan Simonovic, a poursuivi jeudi sa mission en Ukraine, alors que le Conseil de sécurité devait se réunir à New York pour discuter de la situation dans ce pays.

M. Simonovic était à Lviv, dans l'ouest de l'Ukraine, où il a rencontré le chef du conseil régional, avec qui il a discuté de l'accueil des personnes déplacées en provenance de la région de Crimée vivant dans la région de Lviv. Il a également eu des entretiens avec le médiateur régional.

Le Sous-Secrétaire général aux droits de l'homme a aussi rencontré des représentants d'organisations non gouvernementales locales, dont des Tatars de Crimée, avec qui il a discuté de la situation des droits de l'homme en Ukraine.

Il a enfin rencontré l'initiateur de la campagne pour parler russe à Lviv pendant une journée, en solidarité avec les russophones en Ukraine alarmés par la décision du parlement du pays d'abroger la loi sur le statut de la langue russe.

M. Simonovic a ensuite quitté Lviv pour retourner à Kiev, où il a rencontré des ministres et d'autres responsables.

À New York, le Conseil de sécurité s'est réuni à la demande de la Mission permanente de l'Ukraine auprès de l'ONU pour discuter de la situation en Crimée et des tensions croissantes dans l'est de l'Ukraine, avec la participation du Premier ministre de ce pays Arseni Iatseniouk.

Le Secrétaire général adjoint aux affaires politiques, Jeffrey Feltman, a appelé à saisir la chance d'une résolution pacifique de la crise, qui selon lui est toujours à portée de main. Il a énuméré les différents faits survenus, notamment l'annonce par les autorités de la Crimée d'un référendum, ce dimanche 16 mars, et l'adoption, le 11 mars dernier, par le Parlement de Crimée, d'une « déclaration d'indépendance de la République autonome de Crimée ».

« Le Secrétaire général poursuit activement ses efforts et parle à toutes les parties pertinentes en vue de trouver une solution pacifique à la crise », a souligné M. Feltman.

Aucun résultat
Aucun résultat