Afghanistan : avant les élections, l'ONU rappelle le droit de chaque citoyen à voter librement

Le Représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU pour l’Afghanistan, Jan Kubis. Photo MANUA/Eric Kanalstein

12 mars 2014 – À 23 jours des élections présidentielles et provinciales en Afghanistan, la Mission d'assistance des Nations Unies dans ce pays (MANUA) a rappelé mercredi que la participation aux scrutins est un droit humain fondamental pour tous les citoyens.

« Comme tous les citoyens du monde, les femmes et hommes afghans ont le droit de choisir librement leur gouvernement et leurs dirigeants politiques sans craindre d'être menacés ou intimidés », a déclaré le Représentant spécial du Secrétaire général pour l'Afghanistan et chef de la MANUA, Jan Kubis, dans un communiqué de presse.

« La participation des électeurs est particulièrement importante pour l'Afghanistan alors que le pays prépare des élections historiques qui détermineront la direction à suivre pour ce pays à l'avenir », a-t-il ajouté.

Les élections présidentielles et provinciales devront avoir lieu le 5 avril et la Constitution afghane précise que chaque citoyen majeur bénéficie du droit fondamental de voter et de se porter candidat aux élections.

La déclaration universelle des droits de l'homme de 1948, à laquelle l'Afghanistan a adhéré souligne que « chacun a le droit de participer à la formation d'un gouvernement dans son pays, soit en étant élu directement soit en étant désigné par des représentants élus », et que « chacun a le droit d'accéder de façon égalitaire à la fonction publique dans son pays ».


News Tracker: autres dépêches sur la question

Afghanistan : la Mission de l'ONU attristée par le décès du Premier Vice-Président

En savoir plus






Coup de projecteur