RDC : l'envoyé de l'ONU appelle les rebelles des FDLR à se rendre

Le chef de la Mission des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUSCO), Martin Kobler, avec des anciens rebelles à Bwerema en décembre 2013. Photo: ONU

11 mars 2014 – Le chef de la Mission des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUSCO), Martin Kobler, a appelé mardi les rebelles des Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR) à se rendre sans délai.

« Je demande à tous les rebelles des FDLR de se désolidariser immédiatement de leurs leaders poursuivis par la justice, sous peine d'être désarmés de force », a déclaré Martin Kobler dans un communiqué de presse, s'adressant directement aux rebelles.

Il a appelé tous les membres des FDLR à faire reddition sans délai et à rejoindre le processus de désarmement, démobilisation, rapatriement, réinsertion et réintégration.

Le chef de la MONUSCO a également salué les opérations des forces armées congolaises (FARDC) contre les FDLR et les groupes armés illégaux affiliés et a annoncé le soutien et l'engagement direct de la MONUSCO auprès de l'armée congolaise.

« Les opérations visent à neutraliser les FDLR et leurs alliés. Elles permettront aussi la restauration de l'autorité de l'Etat, conformément à notre mandat de protection des populations civiles et à nos règles d'engagement », a conclu Martin Kobler.


News Tracker: autres dépêches sur la question

RDC : la MONUSCO appelle les rebelles de l'ADF à déposer les armes

En savoir plus





Coup de projecteur