Ukraine : Jan Eliasson fait le point de la situation avec le Conseil de sécurité

Le Vice-Secrétaire général des Nations Unies, Jan Eliasson, (archives). ONU/Mark Garten

6 mars 2014 – Le Vice-Secrétaire général des Nations Unies, Jan Eliasson, a fait le point de la situation en Ukraine par vidéoconférence avec le Conseil de sécurité jeudi après-midi lors de consultations à huis-clos.

Lors de son exposé, M. Eliasson a souligné que l’Ukraine était sur les nerfs face une série d’événements ayant évolué rapidement, a précisé un porte-parole de l’ONU dans une note à la presse.

Le Vice-Secrétaire général "a salué la retenue affichée par le peuple et les autorités ukrainiennes et leurs efforts pour maintenir le calme", poursuit la note. "Mis à part une désescalade militaire, il a dit qu’il était nécessaire de mettre fin à une rhétorique provocatrice qui ne sert qu’à accroître la tension".

M. Eliasson a poursuivi sa visite jeudi en Ukraine, avant de repartir vendredi. Il a rencontré séparément le Patriarche Filaret de l'Eglise orthodoxe d'Ukraine (Patriarcat de Kiev) et le Métropolite Antony, chef adjoint de l'Eglise orthodoxe d'Ukraine (Patriarcat de Moscou).

Lors de ses conversations, le Vice-Secrétaire général a souligné le rôle que les églises peuvent jouer pour résoudre la crise actuelle en Ukraine en renforçant l'ouverture et la promotion du dialogue. Il a également eu des rencontres avec les autorités ukrainiennes.

M. Eliasson a été rejoint à Kiev par Robert Serry, un haut responsable de l'ONU, qui est revenu d'une visite dans la région de Crimée où il a été menacé mercredi par des hommes armés. Le Sous-Secrétaire général aux droits de l'homme, Ivan Simonovic, est également arrivé à Kiev jeudi.

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, quant à lui, est reparti jeudi de Sierra Leone, en route pour New York, où il rencontrera directement le Vice-Secrétaire général pour faire le point sur la crise en Ukraine.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Ukraine : des hommes armés menacent l'envoyé de l'ONU en Crimée

En savoir plus





Coup de projecteur