RDC : le PAM contraint de réduire l'aide alimentaire à cause du manque d’argent

Des réfugiés en provenance de RDC arrivent au centre de transit de Nyakabande, en Ouganda, en novembre 2013. Photo: UNHCR/L. Beck

28 février 2014 – Le Programme alimentaire mondial (PAM) a indiqué vendredi que ses activités en République démocratique du Congo (RDC) vont devoir être réduites à cause du manque de fonds, obligeant l'agence onusienne à accorder la priorité aux zones affectées par le conflit et confrontées à une insécurité alimentaire aiguë.

« Face à ces contraintes, le PAM a réduit la couverture géographique de ses opérations en RDC », a affirmé la porte-parole du PAM, Elisabeth Byrs, lors d'une conférence de presse à Genève, en précisant que les restrictions budgétaires ont forcé l'agence à réduire les rations alimentaires pour les personnes déplacées, notamment en Ouganda et dans la province du Nord-Kivu, en RDC.

En 2013, le PAM avait annoncé que son objectif était de fournir une aide alimentaire à 4,2 millions de personnes dans le monde qui sont en situation d'insécurité alimentaire pour la période entre juillet 2013 et décembre 2015, mais cet objectif a dû être revu à la baisse à cause du manque de fonds.

« En décembre 2013, le PAM a fourni une assistance à 1,5 million de personnes en situation d'insécurité alimentaire en RDC, dont des personnes déplacées, des réfugiés, des femmes et des enfants. Le PAM avait lancé un appel de 48,5 millions de dollars pour financer ses opérations jusqu'en août. À ce jour, le PAM n'a reçu que 8 millions de dollars, soit 4% du montant nécessaire », a expliqué Mme Byrs.

La porte-parole a souligné que la situation dans la région du Katanga continue de se détériorer. Elle a ajouté que le PAM était préoccupé par les conséquences de l'arrivée d'un grand nombre de réfugiés de la République centrafricaine et par le sort des enfants en RDC qui souffrent de malnutrition chronique.

Selon les estimations du PAM, 11% de la population rurale de la RDC sont en situation d'insécurité alimentaire, et l'agence affirme avoir besoin de 15.000 tonnes de denrées alimentaires au cours des prochains six mois. Actuellement les besoins sont loin d'être satisfaits.


News Tracker: autres dépêches sur la question

RDC : l'ONU juge que les objectifs de paix sont à portée de main

En savoir plus





Coup de projecteur