Syrie: le HCR et l'UNICEF exhortent le grand public à exprimer son indignation

Un garçon syrien réfugié à Arsal au Liban. Photo: UNHCR/M.Hofer

24 février 2014 – Le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF), le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), ainsi que plusieurs ONG ont lancé lundi un appel au grand public, lui demandant d'exprimer son indignation face à l'impact catastrophique du conflit syrien sur les enfants et aux conséquences alarmantes à long terme qu'aurait la perte d'une génération entière, alors que le conflit est en passe d'atteindre sa quatrième année.

Près de 5,5 millions d'enfants sont actuellement touchés par ce conflit à l'intérieur de la Syrie et dans les pays voisins. Les cinq organisations affirment que, si l'on ne met pas fin aux atrocités et souffrances continuelles que subissent les enfants et si l'on n'investit pas davantage dans leur éducation et leur protection, on risque de perdre une génération entière en Syrie et dans le reste de la région.

Ces organisations demandent au grand public de se joindre à un appel massif à l'action, consultable sur le site Change.org. Cet appel à l'action est destiné à tous ceux qui ont la responsabilité et les capacités de mettre un terme à la souffrance des enfants ainsi que de préserver leur avenir.

Outre la demande d'une protection immédiate des enfants, cet appel à l'action souligne qu'il importe de briser l'engrenage de la violence et d'offrir aux enfants et aux jeunes tout le soutien dont ils ont besoin maintenant pour jouer un rôle constructif dans l'instauration de la paix et la stabilité de la Syrie et de la région.

Cet appel auprès du grand public a pour but d'obtenir le soutien d'au moins 1 million de personnes à ces mesures avant que la guerre en Syrie n'atteigne la fin de sa troisième année, le 15 mars prochain.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Syrie : le Conseil de sécurité exige un accès humanitaire aux civils sans entraves

En savoir plus





Coup de projecteur