Une responsable de l'ONU encourage le Togo à finaliser le processus de justice transitionnelle

La Haut Commissaire adjointe aux droits de l’homme, Flavia Pansieri. Photo: Jean-Marc Ferré.

20 février 2014 – A l'issue d'une visite cette semaine au Togo, la Haut-Commissaire adjointe des Nations Unies aux droits de l'homme, Flavia Pansieri, a encouragé jeudi le gouvernement à mettre en œuvre les recommandations faites par la Commission vérité, justice et réconciliation.

Il s'agissait de la première visite d'un haut responsable du Haut-Commissariat aux droits de l'homme (HCDH) au Togo depuis l'ouverture, en 2006, d'un bureau dans le pays par l'organisation.

« Le Togo s'est engagé, avec l'assistance technique de notre bureau et les partenaires des Nations Unies, dans un processus de justice transitionnelle qui a abouti, en 2012, à la remise au gouvernement de recommandations par la Commission vérité, justice et réconciliation. Ces recommandations restent aujourd'hui à mettre en œuvre », a dit Mme Pansieri dans une déclaration à la presse.

« Le gouvernement pourra continuer de compter sur le soutien du Haut-Commissariat aux droits de l'homme dans la finalisation du 'Livre Blanc' qui doit fixer les prochaines étapes. Parmi les actions prioritaires devront figurer l'opérationnalisation du Haut-Commissariat pour la réconciliation et le renforcement de l'unité nationale, et l'élaboration du programme de réparations », a-t-elle ajouté. « L'avenir serein et pacifique du Togo dépend en grande partie de la finalisation de ce processus de justice transitionnelle. »

La Haut-Commissaire adjointe a estimé que le respect des droits de l'homme et des libertés fondamentales dans l'administration de la justice demeurait également un domaine prioritaire. Elle a salué l'augmentation récente des salaires des magistrats, la construction de cours d'appel et l'adoption de la loi portant aide juridictionnelle. Elle s'est aussi réjouie que le projet de code pénal soit sur le point d'être adopté par l'Assemblée nationale.

Au cours de sa visite, Mme Pansieri a rencontré des membres du gouvernement du Togo et de la magistrature. Elle s'est entretenue également avec le Président de l'Assemblée nationale, ainsi qu'avec le Président de la Commission nationale des droits de l'homme, des représentants de la société civile et les différentes agences des Nations Unies.


News Tracker: autres dépêches sur la question

La Haut-Commissaire adjointe des Nations Unies aux droits de l'homme va se rendre au Togo