Ukraine : Ban Ki-moon choqué par l'escalade de la violence à Kiev

Le Secrétaire général Ban Ki-moon. Photo ONU/Mark Garten

19 février 2014 – Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, s'est dit choqué et très préoccupé par l'escalade de la violence dans la capitale ukrainienne Kiev, où les affrontements entre manifestants de l'opposition et policiers auraient fait, selon la presse, au moins 25 morts.

Le Secrétaire général répète « que l'usage de la violence est inacceptable », a dit son porte-parole dans une déclaration à la presse publiée mardi soir.

Ban Ki-moon « exhorte les deux côtés à redoubler leurs efforts pour s'appuyer sur les récentes mesures positives, notamment une amnistie pour les personnes détenues à la suite des manifestations et l'évacuation de bâtiments du gouvernement par les manifestants », a-t-il ajouté.

« Le Secrétaire général appelle à la reprise immédiate d'un dialogue authentique aboutissant à des résultats rapides. Prévenir davantage d'instabilité et d'effusion de sang est la priorité et toutes les parties prenantes doivent viser au retour de l'Ukraine sur la voie de la prospérité et de la démocratie aussi rapidement que possible. »

Dans une nouvelle déclaration à la presse publiée mercredi après-midi, le porte-parole du Secrétaire général a indiqué que Ban Ki-moon continuait de suivre « avec une préoccupation grandissante » ce qui se passait en Ukraine.

Le Secrétaire général « exhorte le gouvernement à cesser l’usage excessif de la force, soulignant la nécessité pour les autorités de respecter les normes internationales des droits de l’homme », ajoute la déclaration.

La Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, Navi Pillay, a également appelé mercredi toutes les parties prenantes en Ukraine à un maximum de retenue après les violents affrontements à Kiev.

« Je condamne vivement les tueries et exhorte le gouvernement et les manifestants à s'efforcer de désamorcer les tensions et agir rapidement pour trouver une solution pacifique à la crise actuelle », a dit Mme Pillay dans une déclaration à la presse.

« J'appelle également à une enquête indépendante immédiate pour établir les faits et responsabilités, notamment l'éventuel usage excessif de la force, et pour garantir que les responsables de ces affrontements meurtriers rendent des comptes », a-t-elle ajouté.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Ban appelle à la retenue en Ukraine où de nouveaux affrontements ont éclaté à Kiev

En savoir plus





Coup de projecteur