Somalie: l'ONU condamne une attaque contre un convoi onusien

Un policier gère la circulation à Mogadiscio en Somalie. Photo: ONU

13 février 2014 – Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, et le Conseil de sécurité ont condamné jeudi une attaque à la voiture piégée contre un convoi de véhicules de l'ONU qui a eu lieu près de l'aéroport international à Mogadishu, en Somalie.

« Le Secrétaire général présente ses condoléances aux familles des citoyens somaliens qui ont été tués à cause de cette attaque et souhaite un prompt rétablissement à ceux qui ont été blessés », a dit son porte-parole dans une déclaration à la presse.

« Le Secrétaire général reste déterminé à soutenir le gouvernement somalien à éviter de telles attaques et à ce que les auteurs rendent des comptes. Il exprime sa gratitude aux personnel des Nations Unies en Somalie pour son dévouement dans des circonstances difficiles », a-t-il ajouté.

« Le Secrétaire général réaffirme la détermination sans faille des Nations Unies à soutenir la population et le gouvernement fédéral de Somalie », a-t-il encore dit.

Dans une déclaration à la presse publiée jeudi soir, le Conseil de sécurité a également condamné l’attaque et présenté ses condoléances aux victimes et à leurs familles.

Les membres du Conseil de sécurité ont souligné « leur détermination à se tenir aux côtés du peuple de Somalie dans sa quête de paix et de stabilité. » Ils ont ajouté que cet acte de terrorisme n’affaiblirait pas cette détermination.

Selon la presse, au moins six personnes sont mortes dans cet attentat à la voiture piégée. Le groupe islamiste Al-Shabaab a revendiqué l'attentat.

Un peu plus tôt, le Représentant spécial du Secrétaire général en Somalie, Nicholas Kay, avait indiqué qu'un véhicule de l'ONU avait été endommagé mais qu'aucun employé de l'ONU n'avait été blessé. Quatre personnes membres de l'escorte de sécurité ont été légèrement blessées.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Le HCR appelle à ne pas expulser les Somaliens vers leur pays

En savoir plus





Coup de projecteur