OMS : baisse record de la mortalité due à la rougeole à travers le monde

Un petit garçon syrien est vacciné contre la rougeole dans le camp de Za’atari, situé en Jordanie. Photo: UNICEF/Jordan-2013/ Alaa Malhas

7 février 2014 – Le nombre annuel de décès dus à la rougeole a baissé de manière spectaculaire au cours de la dernière décennie, passant de 562.000 en 2000 à 122.000 en 2012, soit une chute de 78%, selon de nouvelles estimations de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

« Pendant la même période, on estime que 13,8 millions de décès ont été évités grâce à la vaccination anti-rougeoleuse et les données de la surveillance montrent que le nombre de cas notifiés a baissé de 77%, passant de 853.480 à 226.722 », a souligné l'OMS dans une note à la presse.

Selon l'OMS, ces progrès sont le résultat de la couverture mondiale par la vaccination anti-rougeoleuse systématique et par l'introduction dans 145 pays d'une deuxième dose de vaccin anti-rougeoleux pour assurer l'immunité et éviter les flambées.

Outre la vaccination systématique, les pays ont vacciné 145 millions d'enfants au cours de campagnes de masse contre la rougeole en 2012, ce nombre dépassant le milliard depuis 2000, grâce à l'appui de l'Initiative contre la rougeole et la rubéole.

« Malgré ces acquis considérables, les progrès vers l'élimination de la rougeole restent irréguliers, certaines populations n'étant toujours pas protégées. La rougeole reste une menace mondiale, cinq des six Régions de l'OMS connaissant encore des flambées épidémiques importantes et la Région des Amériques devant faire face à de nombreuses importations de cas de rougeole », note l'OMS.

Selon l'OMS, faute d'une amélioration de la couverture vaccinale tant par les services systématiques que par des campagnes de masse, des flambées épidémiques continueront à se produire, entravant les efforts pour atteindre les objectifs pour l'élimination mondiale et prévenir de nouveaux décès.

« Pour pouvoir endiguer les flambées en améliorant la couverture systématique et, si nécessaire, en organisant des campagnes de vaccination de qualité, les pays doivent accorder un rang élevé de priorité aux objectifs de l'élimination et investir fortement dans l'amélioration des systèmes de santé », estime l'OMS.


News Tracker: autres dépêches sur la question

L'OMS appelle à des mesures de prévention efficaces pour éviter une crise mondiale du cancer

En savoir plus





Coup de projecteur