Libye : la Mission de l'ONU s'inquiète de l'anarchie et du chaos

Des enfants dans une aire de jeu en Libye. (Photo Archive ONU)

6 février 2014 – La Mission d'appui des Nations Unies en Libye (MANUL) a condamné jeudi la poursuite des violences en Libye, notamment un attentat à l'explosif qui a frappé une école à Benghazi, dans l'est du pays.

Selon la presse, l'attentat à l'explosif mercredi dans une école privée de Benghazi a blessé une dizaine d'écoliers.

Dans une déclaration à la presse, la Mission de l'ONU « appelle l'État et toutes les parties concernées à assumer leurs responsabilités en cherchant activement à mettre fin à la violence et empêcher le pays de sombrer dans davantage d'anarchie et de chaos ».

La MANUL exhorte toutes les forces en présence à se rassembler dans un dialogue national ouvert à tous, afin d'unir les Libyens autour des priorités et des solutions nationales aux problèmes réels auxquels ils sont confrontés.

La Mission se dit prête à fournir des conseils et de l'expertise pour faciliter le dialogue et l'accompagnement du processus politique et pour créer les conditions nécessaires à la rédaction d'une nouvelle constitution acceptable pour les Libyens.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Un Mauritanien nommé comme Représentant spécial adjoint en Libye

En savoir plus





Coup de projecteur