A Sotchi, Ban Ki-moon rappelle le rôle du sport pour faire progresser les droits de l'homme

Le Secrétaire général Ban Ki-moon participe au relais de la torche olympique avant les Jeux de Sotchi. Photo ONU

6 février 2014 – A la veille de l'ouverture des Jeux olympiques d'hiver de Sotchi, en Russie, le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a rappelé jeudi la capacité du sport à transcender les barrières et à faire progresser les droits de l'homme.

« Les Jeux Olympiques représentent le pouvoir du sport à rassembler les gens sans distinction d'âge, de race, de classe, de religion, de capacité, de sexe, d'orientation sexuelle ou de genre », a dit le Secrétaire général dans un discours lors de la 126ème session du Comité international olympique à Sotchi.

« Le sport peut faire progresser les droits de l'homme. L'an dernier les Nations Unies ont marqué la Journée internationale pour l'élimination des discriminations raciales en se concentrant sur le pouvoir du sport. Nous sommes tous conscients de la nécessité de combattre les démonstrations racistes lors d'événements sportifs. Et en décembre dernier, le thème de la journée des droits de l'homme était 'Le sport s'affiche contre l'homophobie' », a-t-il ajouté.

« De nombreux athlètes professionnels, gays et hétérosexuels, s'expriment contre les préjugés. Nous devons tous nous exprimer contre les attaques visant les lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres (LGBT). Nous devons nous opposer aux arrestations, aux emprisonnements et aux restrictions discriminatoires qu'ils affrontent », a-t-il encore dit.

Le Secrétaire général des Nations Unies a rappelé que l'ONU soutenait fermement sa propre campagne « Libres et égaux » destinée à promouvoir les droits des LGBT. « La haine n'a pas sa place au 21ème siècle », a dit Ban Ki-moon.

Le Secrétaire général a également estimé que le sport pouvait aider à l'autonomisation des femmes. Il a noté que pour la première fois dans l'histoire des Jeux olympiques d'hiver, des femmes allaient concourir dans le saut à ski.

« Les Jeux olympiques nous donnent l'occasion de célébrer le droit de tous de concourir sur un pied d'égalité, peu importe à quoi ils ressemblent, d'où ils viennent ou qui ils aiment », a-t-il dit.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Le Secrétaire général de l'ONU va participer à l'ouverture des Jeux de Sotchi

Aucun résultat
Aucun résultat