Yémen: la situation humanitaire reste grave, selon un haut responsable de l'ONU

Des enfants du village de Dammaj, dans le nord du Yémen, privés de vivres et d’aide médicale. Photo: IRIN

4 février 2014 – La crise humanitaire au Yémen ne fait pas les titres de la presse internationale mais la situation est très grave, a estimé mardi le Coordinateur humanitaire des Nations Unies dans ce pays, Ismail Ould Cheikh Ahmed.

« Il n'y aura pas de stabilité au Yémen si plus de la moitié de la population se réveille chaque matin sans pouvoir trouver de la nourriture », a dit le responsable de l'ONU lors d'une conférence de presse à Genève.

Environ 13 millions de personnes sur 25 millions d'habitants au Yémen n'ont pas accès à de l'eau potable. Plus de la moitié de la population a besoin d'une assistance humanitaire. Le Yémen accueille 250.000 réfugiés et plus de 300.000 déplacés.

Le Yémen a le deuxième taux de malnutrition le plus élevé au monde après l'Afghanistan. Plus de 1 million d'enfants de moins de 5 ans sont malnutris et environ la moitié des enfants de moins de 5 ans souffrent de rachitisme. Environ 8,6 millions de personnes n'ont pas accès aux soins de santé.

Les Nations Unies et leurs partenaires ont lancé un appel de fonds de 592 millions de dollars pour financer les activités de développement au Yémen cette année.

« La communauté internationale a l'opportunité aujourd'hui de stabiliser le Yémen et c'est une opportunité que nous ne devons pas rater », a dit M. Ould Cheikh Ahmed.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Yémen : Ban se félicite d'une avancée importante dans la transition démocratique

Aucun résultat
Aucun résultat