Liban: l'ONU condamne un attentat sanglant dans l'est du pays

Le Secrétaire général Ban Ki-moon. Photo ONU/Mark Garten

2 février 2014 – Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, et le Conseil de sécurité ont vivement condamné un attentat à la voiture piégée, qui a eu lieu samedi 1er février à Hermel dans le nord-est du Liban et a fait plusieurs morts et blessés.

Le Secrétaire général “présente ses condoléances aux familles des victimes de cet acte terroriste. Il espère que les auteurs de ce crime et de tous les autres actes de terrorisme seront traduits en justice”, a dit son porte-parole dans une déclaration à la presse.

“La récente escalade d'actes de terrorisme et de violence au Liban est source de preoccupation. Le Secrétaire général appelle de nouveau tous les Libanais à soutenir leurs institutions étatiques, dont l'armée et les forces de sécurité”, a ajouté le porte-parole.

Dans une déclaration à la presse, le Conseil de sécurité a également condamné l'attentat et présenté ses condoléances aux familles des victimes.

Les membres du Conseil ont appelé “tous les Libanais à préserver l'unité nationale face aux tentatives de déstabilisation du pays”.

Selon la presse, au moins quatre personnes ont été tuées et quinze blessées par l'explosion d'une voiture piégée près d'une station d'essence dans la ville de Hermel, un fief du mouvement chiite Hezbollah. L'attentat a été revendiqué par le Front al-Nosra au Liban, considéré comme une branche d'un groupe syrien lié à Al-Qaida.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Liban: l'ONU condamne un attentat à la voiture piégée à Beyrouth

En savoir plus





Coup de projecteur