L'ONU appelle Israël à cesser les déplacements forcés de Palestiniens dans les territoires occupés

Une maison palestinienne de Cisjordanie démolie par les forces isaréliennes. Photo: IRIN/Shabtai Gold (Photo d’archive)

31 janvier 2014 – Le Coordonnateur humanitaire des Nations Unies pour les territoires palestiniens occupés, James W. Rawley, a exprimé vendredi sa préoccupation concernant la démolition par les autorités israéliennes de 36 bâtiments palestiniens dans le village d'Ein al Hilwe, dans la vallée du Jourdain en Cisjordanie, et le déplacement des 66 habitants de ces maisons, dont 36 enfants.

« Je suis très préoccupé par le déplacement et la dépossession de Palestiniens dans la zone C actuellement, et particulièrement dans la vallée du Jourdain, où le nombre de démolitions a plus que doublé au cours de l'année passée », a déclaré M. Rawley dans un communiqué de presse.

« Ces activités privent les Palestiniens d'un toit et des services de base, et elles sont contraires au droit international. La destruction de propriétés palestiniennes et l'expulsion forcée de Palestiniens doivent être arrêtées immédiatement et gelées jusqu'à ce que les Palestiniens aient accès à un régime de planification et d'aménagement du territoire équitable qui répond à leurs besoins », a-t-il souligné.

La zone C, où Israël est toujours en charge de la sécurité, de la planification et de la construction, représente plus de 60% de la Cisjordanie.

Les agences humanitaires fournissent une assistance d'urgence aux familles qui sont actuellement sans toit et qui ont été privées de leurs moyens de subsistance, malgré les difficultés qui résultent des restrictions imposées par les autorités israéliennes, notamment concernant la liberté de mouvement. A plusieurs reprises, les fournitures humanitaires ont été saisies, confisquées ou détruites par les Israéliens.

« Les déplacement ont augmenté de 25% en 2013, avec plus de 1100 personnes déplacées de force en Cisjordanie, aussi bien dans la zone C qu'à Jérusalem Est, suite à la démolition de structures qui n'avaient pas de permis de construire israéliens, qui sont quasiment impossibles à obtenir », a expliqué le Coordonnateur humanitaire de l'ONU.

« Depuis le début de 2014, plus de 100 propriétés palestiniennes ont été démolies dans ces zones, et plus de 180 Palestiniens ont été déplacés de force, dont près de 100 enfants », a-t-il ajouté.


News Tracker: autres dépêches sur la question

L'ONU appelle à redoubler d'efforts pour réaliser la paix entre Israël et la Palestine

En savoir plus





Coup de projecteur