Malawi : le PAM lance un projet pour lutter contre les retards de croissance dus à la malnutrition

Une femme au Malawi collecte sa ration mensuelle de céréales. Photo :PAM/Gregory Barrow

22 janvier 2014 – Le Programme alimentaire mondial (PAM) a annoncé mercredi le lancement d'un nouveau projet au Malawi pour mieux lutter contre les retards de croissance chez les enfants qui souffrent de malnutrition.

Une situation de malnutrition prolongée, une alimentation peu diversifiée et des maladies sont parmi les facteurs qui causent les retards de croissance qui affectent environ un million d'enfants âgés de moins de cinq ans au Malawi, soit près de la moitié des enfants de cette classe d'âge dans le pays.

Le projet, qui a été lancé dans le district de Ntchisi dans la région centrale du Malawi, concernera 66.000 mères et enfants âgés de plus de trois ans et demi. Il devrait non seulement réduire de 5 à 10% le nombre d'enfants affectés de retards de croissance dans le district, mais également contribuer à mettre en évidence la meilleure façon d'attaquer le problème.

« La priorité du PAM est de prévenir les retards de croissance en assurant l'accès aux aliments appropriés au bon moment », a expliqué le Représentant du PAM au Malawi, Coco Ushiyama, dans un communiqué de presse. « Grâce à des partenariats forts, un engagement multisectoriel, et une approche basée sur des éléments de preuve et des solutions technologiques, nous voulons démontrer que nous pouvons et devons combattre les retards de croissance ».

Le Malawi est confronté à une dégradation de la situation de la sécurité alimentaire suite à une production agricole décevante due à la sécheresse, des inondations. Actuellement, le pays se trouve au milieu de la saison creuse, puisque la prochaine récolte aura lieu en mars. Plus de 1,8 million de personnes dépendent de l'assistance alimentaire du PAM.

Les données du PAM montrent que le moment le plus important pour éviter les retards de croissance se déroule pendant les 1000 jours qui vont de la conception au deuxième anniversaire de l'enfant.

Le projet comprend 13 interventions nutritionnelles de base, dont la fourniture de complément alimentaires thérapeutiques aux enfants âgés de 6 à 26 mois, la gestion de la malnutrition aigüe et des mesures pour améliorer l'hygiène. L'objectif est d'atteindre toutes les familles qui ont des enfants de moins de deux ans par un réseau de travailleurs communautaires.


News Tracker: autres dépêches sur la question

RCA: l'UNICEF se mobilise contre la malnutrition aigue des enfants centrafricains

En savoir plus





Coup de projecteur