Myanmar : un expert de l'ONU demande une enquête sur des affrontements dans l'Etat de Rakhine

Le Rapporteur spécial sur la situation des droits de l'homme au Myanmar, Tomas Ojea Quintana. Photo: ONU

17 janvier 2014 – Le Rapporteur spécial des Nations Unies sur la situation des droits de l'homme au Myanmar, Tomás Ojea Quintana, a exhorté vendredi les autorités de ce pays à mener une enquête sur les affrontements récents entre les forces de sécurité et des résidents musulmans rohingyas dans un village dans l'Etat de Rakhine.

« J'exhorte le gouvernement à faire la lumière sur ce qui s'est passé. Une action rapide et transparente peut aider à éviter d'autres incidents violents. S'il y a eu des morts ou des blessés, le gouvernement du Myanmar a l'obligation, selon le droit international, de mener une enquête prompte, efficace et impartiale et d'assurer que les auteurs d'éventuelles violations des droits de l'homme soient tenus responsables », a indiqué M. Quintana dans un communiqué de presse.

L'expert indépendant de l'ONU a reçu des informations faisant état de meurtres et de personnes blessés issues de la communauté musulmane rohingya dans le cadre d'une opération des forces de sécurité dans le village de Du Chee Yar Tan, dans la région de Maungdaw, où plusieurs hommes, femmes et enfants ont été arrêtés suite à des affrontements.

« Les autorités du Myanmar doivent respecter les droits à une procédure régulière de chaque personne arrêtée et détenue, dont l'accès à un avocat, et l'assurance de la sécurité et des besoins spécifiques des femmes et des enfants détenus », a souligné M. Quintana.

« Étant donné que j'ai déjà fait part de mes préoccupations concernant la torture et les mauvais traitements des personnes détenues au Myanmar, je demande aux autorités de donner accès à des experts indépendants pour évaluer les conditions de détention des prisonniers », a-t-il ajouté.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Myanmar: un expert de l'ONU salue la libération de prisonniers politiques supplémentaires

En savoir plus





Coup de projecteur