L'ONU alloue 86 millions de dollars pour les crises humanitaires négligées

La Coordonnatrice des secours d’urgence de l’ONU, Valerie Amos, en déplacement dans la province de Capie, aux Philippines, le 20 novembre 2013. Photo: OCHA/Cpl Ariane Montambeault

17 janvier 2014 – La chef de l'humanitaire des Nations Unies, Valerie Amos, a alloué 86 millions de dollars pour financer des opérations d'assistance humanitaire dans des dix pays négligés par les bailleurs de fonds internationaux, a annoncé vendredi le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA).

L'argent qui vient du Fonds central d'intervention d'urgence (CERF) permettra d'assurer la poursuite du financement des opérations humanitaires notamment au Mali, au Tchad, et en Haïti, où les besoins sont importants et le soutien financier faible.

« Ces fonds permettront d'aider des millions de gens qui sont coincés dans des crises oubliées ou éclipsées par d'autres situations d'urgence », a déclaré Mme Amos.

Environ 5,5 millions de dollars permettront aux agences onusiennes au Myanmar de poursuivre leurs opérations dans les Etats de Kachin et de Rakhine.

L'ONU prévoit également d'allouer 11,5 millions de dollars pour aider les gens au Mali qui souffrent encore des effets des violences qui ont entraîné le déplacement de nombre d'entre eux en 2012.

Le reste de l'allocation ira aux efforts d'assistance au Tchad (10 millions de dollars), en Colombie (4,5 millions de dollars), à Djibouti (4 millions de dollars), en République populaire démocratique de Corée (6,5 millions de dollars), en Haïti (6 millions de dollars), au Soudan (20 millions de dollars), en Ouganda (4 millions de dollars) et au Yémen (14 millions de dollars).


News Tracker: autres dépêches sur la question

Les donateurs encouragés à contribuer au Fonds des Nations Unies pour les crises humanitaires d'urgence

En savoir plus


Coup de projecteur