Philippines : deux mois après le typhon, les besoins restent considérables, selon Amos

Deux enfants philippins traversent une zone dévastée par le typhon Haiyan, à Tacloban, en novembre 2013. Photo: UNICEF

16 janvier 2014 – La Secrétaire générale adjointe des Nations Unies aux affaires humanitaires, Valerie Amos, a salué jeudi les progrès réalisés dans le travail de reconstruction aux Philippines deux mois après le passage du typhon Haiyan, même si de nombreuses personnes affectées par la catastrophe dépendent toujours de l'assistance humanitaire, notamment pour reconstruire leurs maisons.

« Plus de 14 millions de personnes ont été affectées par le typhon, dont 4,1 millions qui ont été déplacées au moment le plus critique », a souligné Mme Amos dans un communiqué de presse.

« À la mi-décembre, j'ai lancé un appel de 788 millions de dollars pour financer un plan d'aide humanitaire concernant trois millions de personnes, et qui bénéficierait également à près de sept millions de personnes supplémentaires. Ce plan s'ajoutait à l'effort déployé par le Gouvernement philippin », a-t-elle ajouté.

Deux mois après le typhon, l'ampleur des besoins humanitaires reste considérable. Seulement 20% des fonds nécessaires pour la reconstruction ont été apportés, et de nombreuses personnes sont à nouveau forcées de se déplacer avec l'arrivée de la saison des pluies. Il est également urgent de fournir une aide aux agriculteurs qui ont besoin de semences et d'équipements pour pouvoir être prêt pour la prochaine saison de semences.

« Les bailleurs de fonds, les agences humanitaires et, avant tout, les habitants des Philippines ont réalisé un travail énorme au cours des deux derniers mois. Mais, la fourniture et la distribution d'aide reste inégale », a averti Mme Amos.

« La fourniture d'électricité est aléatoire dans une grande partie des zones affectées par le typhon, ce qui entrave les efforts de reconstruction et les activités économiques dans les zones rurales, dont Tacloban. Si de nombreuses écoles ont rouvert leurs portes le 6 janvier, elles manquent d'espaces et de fournitures scolaires », a-t-elle ajouté.

Dans les mois à venir, les agences humanitaires vont concentrer leurs efforts sur une transition de l'assistance d'urgence vers des efforts de reconstruction et de réhabilitation de moyen et de long terme.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Ban appelle la communauté internationale à intensifier son soutien aux efforts de relèvement des Philippines

En savoir plus





Coup de projecteur