L'ONU salue la décision du Myanmar de commuer toutes les condamnations à mort

10 janvier 2014 – Le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH) a exhorté vendredi le gouvernement du Myanmar à abolir complètement la peine de mort suite à la décision de commuer toutes les condamnations à mort en des peines d'emprisonnement à perpétuité.

Le Président du Myanmar, Thein Sein, avait annoncé le 2 janvier son intention de commuer toutes les condamnations à mort en des peines d'emprisonnement à vie et de réduire certaines condamnations pour des raisons humanitaires à l'occasion des célébrations du 66ème anniversaire de l'indépendance de pays le 4 janvier.

« Nous saluons le décret présidentiel du gouvernement du Myanmar », a déclaré le porte-parole du HCDH, Rupert Colville, lors d'un point de presse à Genève.

Selon le HCDH, cette décision est importante pour ce pays, qui n'a pas exécuté de personnes condamnées à mort depuis 1989, alors qu'il occupe la Présidence tournante de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN) depuis le début de l'année.

« La mesure constitue un exemple positif pour les autres États membres de l'ASEAN dans la région ainsi que pour tous les pays qui maintiennent toujours la peine de mort », a affirmé le porte-parole.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Myanmar: un expert de l'ONU salue la libération de prisonniers politiques supplémentaires

En savoir plus





Coup de projecteur