Soudan du Sud: l'ONU alloue 15 millions de dollars pour l'aide d'urgence aux déplacés

Des civils déplacés cherchent refuge à proximité de la base de la mission de l’ONU à Bor au Soudan du Sud. Photo ONU/Hailemichael Gebrekrstos

9 janvier 2014 – Les Nations Unies ont annoncé jeudi l'allocation de 15 millions de dollars pour l'aide d'urgence destinée aux personnes déplacées par les récentes violences au Soudan du Sud.

« Les conditions empirent chaque jour pour les Sud-Soudanais ayant fui les affrontements dans leur pays », a déclaré la Coordinatrice des Nations Unies des secours d'urgence, Valerie Amos, qui a annoncé cette allocation du Fonds central d'intervention pour les urgences humanitaires (CERF).

« Avec cet argent du CERF, les agences humanitaires des Nations Unies seront mieux en mesure de répondre aux besoins des personnes cherchant un lieu sûr », a-t-elle ajouté.

Depuis mi-décembre, des affrontements opposent des forces pro et anti-gouvernementales, forçant plus de 230 000 personnes à fuir leurs domiciles, dont près de 60 000 ayant trouvé refuge dans des bases de l'ONU.

A New York, au siège des Nations Unies, le Conseil de sécurité s’est réuni jeudi à huis-clos pour discuter de la situation au Soudan du Sud.

Pour sa part, lLe Coordinateur humanitaire des Nations Unies pour le Soudan du Sud, Toby Lanzer, a déclaré que les agences humanitaires avaient assez de réserves pour le moment mais que celles-ci allaient très rapidement s'épuiser. « Nous devons nous assurer que nous continuons à disposer de ressources », a-t-il dit dans un entretien à la Radio de l'ONU.

En attendant, un porte-parole de l'ONU a indiqué jeudi que la situation dans la base de la Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (MINUSS) à Bor, dans l'Etat du Jonglei, restait tendue. Plus de 9000 civils y ont trouvé refuge.

A Bentiu, dans l'Etat du Haut-Nil, plus de 8000 déplacés sont protégés par 550 casques bleus dans la base de l'ONU. M. Lanzer évalue actuellement la situation humanitaire dans la ville. Mercredi, la MINUSS a finalement pu organiser trois vols vers la ville depuis la capitale Juba, ce qui a permis de distribuer des denrées alimentaires et procéder à l'évacuation médicale de 54 civils.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Soudan du Sud: la chef de la Mission de l'ONU rencontre des déplacés à Malakal

En savoir plus





Coup de projecteur