Iraq: l'Envoyé de l'ONU s'inquiète de la situation humanitaire à Fallouja

Le Représentant spécial du Secrétaire général pour l’Iraq, Nickolay Mladenov. Photo: MANUI

8 janvier 2014 – Le Représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU pour l'Iraq, Nickolay Mladenov, s'est inquiété mercredi de la situation humanitaire à Fallouja, dans la province d'Al-Anbar, « où les stocks de nourriture, d'eau et de médicaments commencent à s'épuiser. »

Selon la presse, les violences dans la province d'Al-Anbar ont commencé le 30 décembre avec le démantèlement dans la ville de Ramadi d'un camp de protestataires sunnites anti-gouvernementaux. Des membres de l'Etat islamique en Iraq et au Levant (EIIL), un groupe lié à al-Qaïda, ainsi que des membres de tribus, auraient pris le contrôle de Fallouja et de plusieurs quartiers de Ramadi.

« La situation humanitaire dans la province d'Al-Anbar est critique et elle devrait empirer », a dit M. Mladenov dans un communiqué de presse. « Les agences des Nations Unies s'efforcent d'identifier les besoins de la population et de préparer des fournitures médicales, de la nourriture et des produits non-alimentaires pour qu'ils puissent être distribués si un accès sûr peut être garanti. »

Le Représentant spécial a indiqué que, selon une évaluation préliminaire, plus de 5000 familles ont fui les combats et ont cherché refuge dans les provinces voisines de Karbala, de Salahadine, et de Bagdad. « L'ONU travaille avec le Ministère des déplacements et des migrations afin d'identifier leurs besoins et y répondre immédiatement », a dit M. Mladenov.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Iraq: l'UNESCO plaide pour des mesures contre l'escalade des violences à l'égard des journalistes

En savoir plus





Coup de projecteur