Somalie: le Secrétaire général et l'ONU condamnent les attaques terroristes contre un hôtel de Mogadiscio

Un policier gère la circulation à Mogadiscio en Somalie. Photo: ONU

2 janvier 2014 – Le Secrétaire général et le Conseil de sécurité de l'ONU ont condamné jeudi les attentats meurtriers commis hier en face de l'hôtel Jazeera, à Mogadiscio, et qui ont été revendiqués par les islamistes radicaux d'Al-Chabab. De nombreux morts et blessés seraient à déplorer.

Dans une déclaration de son porte-parole, le Secrétaire général s'est dit consterné par les attentats, exprimant ses sincères condoléances aux familles des victimes et souhaitant aux blessés un prompt rétablissement. « Le Secrétaire général rend hommage aux forces de sécurité somaliennes, qui ont réagi rapidement pour rétablir l'ordre et essuyé plusieurs pertes dans les explosions, ainsi qu'à l'AMISOM [la mission de l'Union africaine] pour les avoir soutenues. »

Ban Ki-moon se dit déterminé à soutenir le gouvernement somalien dans la prévention de telles attaques et tenir les agresseurs pour responsables. « Ces actes de terrorisme contre le gouvernement et le peuple de la Somalie n'amoindriront pas les progrès importants réalisés en Somalie. En cette nouvelle année, le Secrétaire général affirme avec force sa volonté imperturbable de soutenir le gouvernement fédéral et le peuple somalien dans le renforcement des institutions de l'Etat et dans la promotion de la paix et de la sécurité. »

Simultanément, les membres du Conseil de sécurité ont publié une déclaration à la presse dans laquelle il font également part de leur consternation et rendent hommage aux forces de sécurité somaliennes et de l'AMISOM.

Les membres du Conseil de sécurité ont souligné leur volonté de continuer à soutenir les efforts visant à apporter plus de paix et de la stabilité en Somalie et leur détermination à lutter contre toutes les formes de terrorisme, conformément aux responsabilités que lui confère la Charte des Nations Unies.

Soulignant la nécessité de faire traduire les auteurs, organisateurs, soutiens financiers et commanditaires de ces actes de terrorisme devant la justice, les membres du Conseil exhortent tous les États à coopérer activement avec les autorités somaliennes à cet égard, dans le respect du droit international, et en particulier des droits de l'homme, du droit des réfugiés et du droit humanitaire.

Les membres du Conseil de sécurité rappellent en outre leur décision récente d'augmenter considérablement le soutien de l'ONU à l'AMISOM et les forces de sécurité nationales somaliennes afin d'éliminer la menace posée par Al-Chabab.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Somalie: Ban condamne l'attaque d'Al-Chabab contre un poste de police près de la frontière éthiopienne

En savoir plus





Coup de projecteur