Ban rend hommage au Tribunal spécial pour la Sierra Leone, qui ferme ses portes après 11 ans d'existence

Le Tribunal spécial pour la Sierra Leone à Freetown

31 décembre 2013 – Le Tribunal spécial pour la Sierra Leone a fermé mardi ses portes, après 11 ans d'existence, indique une déclaration rendue publique par le porte-parole de Ban Ki-moon.

« Alors que le Tribunal spécial pour la Sierra Leone ferme aujourd'hui ses portes, le Secrétaire général tient à féliciter les juges, les hauts fonctionnaires et les membres du personnel, sierra-léonais et internationaux, pour leurs avancées importantes pendant les onze ans d'existence cette juridiction. »

C'est un partenariat avec le gouvernement de la Sierra Leone qui a débouché sur la création du Tribunal spécial, lequel a permis d'établir les responsabilités pour les crimes graves commis pendant les dix ans de guerre civile en Sierra Leone, contribuant ainsi considérablement à la paix, à la stabilité et aux bases du développement à long terme du pays. Le Tribunal spécial résiduel exercera les fonctions restantes de cette cour à partir du 1er janvier 2014.

« De l'héritage impressionnant et de tous les enseignements tirés du travail que le Tribunal spécial laisse derrière lui, maintenant que nous avançons vers la naissance véritable de l'ère de la responsabilisation, une leçon se distingue parmi toutes : la justice est un élément indispensable pour pérenniser la paix dans les sociétés post-conflit », affirme la déclaration, qui souligne l'engagement, « inébranlable et résolu », du Secrétaire général en faveur de la justice pénale internationale.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Sierra Leone: la Procureur du Tribunal spécial salue la condamnation finale historique de Charles Taylor

En savoir plus




Coup de projecteur