Darfour: le chef de l'ONU consterné par le meurtre de deux Casque bleus de la MINUAD

Véhicule blindé de la MINUAD. Photo: MINUAD (photo d’archive)

29 décembre 2013 – Le Secrétaire général Ban Ki-moon a condamné dimanche le meurtre de deux Casques bleus de l'Opération hybride Union africaine-Nations Unies au Darfour (MINUAD), portant le nombre de soldats de la paix de cette mission tués à au moins 12 au cours des cinq derniers mois.

« Le Secrétaire général est consterné d'apprendre qu'une autre attaque armée a été lancée aujourd'hui par des inconnus contre un convoi de la MINUAD, près de Greida, dans le sud du Darfour, au cours de laquelle un Casque bleu jordanien et un sénégalais ont été tués », indique son porte-parole dans une déclaration officielle.

Un des assaillants a également été tué et un autre blessé par les Casques bleus de la MINUAD qui ont riposté.

« Le Secrétaire général condamne dans les termes les plus forts cette attaque lâche contre et espère que le gouvernement du Soudan fera rapidement traduire en justice les responsables de cet acte et de précédentes attaques contre la MINUAD. »

Le 24 novembre dernier, un Casque bleu du contingent rwandais avait trouvé la mort dans une attaque perpétrée au nord du Darfour.

Un mois plus tôt, devant le Conseil de sécurité, le Représentant spécial conjoint de l'Union africaine et des Nations Unies et Médiateur en chef conjoint pour le Darfour, Mohamed Ibn Chambas, avait déclaré que « la situation en matière de sécurité au Darfour et les menaces contre les personnels de l'ONU et humanitaire continuent de représenter une source de grave préoccupation ».


News Tracker: autres dépêches sur la question

Le Chef de la MINUAD préoccupé par l'insécurité au Darfour et les difficultés à appliquer l'accord de paix

En savoir plus





Coup de projecteur