Yémen: le Secrétaire général se félicite de l'accord portant sur la création d'un nouvel état fédéral

Le Président du Yémen, Abd Rab Mansour Hadi. Photo ONU/E. Schneider

24 décembre 2013 – Le Secrétaire général s'est félicité mardi de l'accord conclu hier, à l'issue de la Conférence de dialogue national, sur le statut à venir du Sud et la nouvelle structure de l'État yéménite.

« L'accord prévoit la création d'un nouvel État fédéral, dresse les grandes lignes des principes qui guideront sa formation et stipule que des dispositions précises doivent être prises concernant la représentation du Sud au sein des branches exécutive, législative et judiciaire, ainsi qu'au sein du service civil », indique une déclaration transmise par le porte-parole de M. Ban.

Il engage en outre le Président Abed Rabbo Mansour Hadi à établir un comité chargé de déterminer le nombre de régions que comptera le nouvel État fédéral yéménite. L'accord trace la voie à suivre pour l'établissement d'un nouvel État unifié, sur la base du fédéralisme et de la démocratie, qui appuie et respecte les droits de l'homme, l'état de droit et la citoyenneté équitable par l'intermédiaire de la création d'une nouvelle structure étatique et d'un nouveau contrat social.

Le Conseiller spécial de Ban Ki-moon pour le Yémen, Jamal Benomar, a facilité les négociations menées sur ces questions au cours des trois derniers mois, travaillant de près avec le Président et les dirigeants des partis politiques.

« Le Secrétaire général appelle toutes les parties à continuer d'œuvrer ensemble de bonne foi, et en collaboration avec son Conseiller spécial, afin de résoudre les questions qui demeurent en suspens et de faire avancer la transition politique », ajoute la déclaration.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Yémen: l'ONU condamne fermement les attaques terroristes perpétrées contre le Ministère de la défense

Aucun résultat
Aucun résultat