Syrie : Brahimi annonce que plus de 30 pays participeront à la conférence de paix Genève II

Le Représentant spécial conjoint de l'Organisation des Nations Unies et la Ligue des États arabes pour la Syrie, Lakhdar Brahimi. Photo: Violaine Martin

20 décembre 2013 – Le Représentant spécial conjoint de l'Organisation des Nations Unies et la Ligue des États arabes pour la Syrie, Lakhdar Brahimi, a annoncé vendredi que plus de 30 pays ont été invités à assister à la Conférence de Genève II pour la paix en Syrie qui se tiendra à Genève, en Suisse, en janvier.

Selon M. Brahimi les pays invités à la conférence comprennent les cinq membres permanents du Conseil de sécurité, dont la Chine, la France, la Russie, le Royaume-Uni et les États-Unis, ainsi que la Ligue des États arabes, l'Union européenne, l'Organisation de la coopération islamique, et 26 autres pays .

« Nous n'avons toujours pas trouvé d'accord concernant l'invitation éventuelle de l'Iran. Cependant au sein de l'Organisation des Nations Unies, nous n'avons jamais caché que nous souhaitons la participation de l'Iran », a indiqué M. Brahimi lors d'une conférence de presse à Genève, organisée à la suite de réunions avec les représentants des États-Unis et de la Russie, ainsi que de plusieurs autres pays.

« Cependant nos partenaires américains ne sont toujours pas convaincus que la participation de l'Iran serait propice », a-t-il ajouté, en précisant que le reste de la liste des invités à la conférence du 22 janvier 2014 a été adoptée.

La conférence, initialement prévue d'avoir lieu à Genève, se tiendra désormais en deux parties, avec la séance d'ouverture à Montreux, et, après une pause d'une journée, se poursuivra le 24 janvier au siège des Nations Unies à Genève. La conférence réunira le gouvernement syrien et l'opposition autour de la table des négociations pour la première fois depuis le début du conflit dans ce pays en mars 2011.

L'objectif de la conférence est de parvenir à une solution politique au conflit par un accord global entre le gouvernement et l'opposition pour la mise en œuvre intégrale du communiqué de Genève, adopté après la première conférence internationale sur la question le 30 juin 2012.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Syrie: la Conférence de Genève II annoncée pour le 22 janvier

En savoir plus





Coup de projecteur