Haïti: l'ONU demande 169 millions de dollars pour financer l'aide humanitaire en 2014

Conjointement avec des organisations internationales, les autorités de santé haïtiennes ont mis en place des dispensaires uniquement réservés aux malades du choléra pour tenter d'endiguer l'épidémie. Photo: MINUSTAH/Logan Abassi

18 décembre 2013 – Le système des Nations Unies en Haïti a lancé, hier à Genève, un appel de fonds d'un montant de 169 millions de dollars pour financer l'aide humanitaire dans le pays en 2014.

Ces fonds permettront de venir en aide à 817.000 Haïtiens vivant dans 35 des 140 communes de l'île. Dans le cadre de ce plan de réponse, la priorité des organismes humanitaires sera de continuer à s'occuper des 140.000 personnes déplacées qui vivent encore dans des camps à Port-au-Prince, mais aussi de poursuivre la lutte contre le choléra et l'insécurité alimentaire. Dans ces conditions, le Coordonnateur humanitaire et Représentant résident des Nations Unies dans ce pays a demandé aux donateurs de « ne pas oublier Haïti ».

« Nous devons rester en alerte », a fait remarquer Peter de Clercq lors du lancement de l'appel. « Nous sommes conscient de l'environnement financier et économique mondial délicat dans lequel nous évoluons et que d'autres crises plus graves se produisent ailleurs dans le monde. Pourtant, nous ne pouvons pas ignorer la situation humanitaire en Haïti », a plaidé M. de Clercq.

À cet égard, les organismes humanitaires ont rappelé qu'Haïti est considéré comme l'un des pays les plus exposés aux catastrophes naturelles et aux changements climatiques dans le monde. « 817.000 Haïtiens ont toujours besoin d'aide humanitaire ou sont exposés à une insécurité alimentaire sévère ou à la malnutrition ». La situation reste toujours inquiétante à Haïti, où les conditions de vie dans les 306 camps de personnes déplacées sont toujours préoccupantes, où elles sont menacées d'être expulsées de force ou tout simplement affectés par le choléra.

Peter de Clerq rappelle aussi qu'en dépit d'une baisse significative du nombre total de décès liés au choléra, Haïti concentre toujours la moitié des suspicions de cas de choléra dans le monde, avec 45.000 personnes qui pourraient être touchées par l'épidémie en 2014. Sur les 169 millions de l'appel, 40 seraient consacrés à l'amélioration des conditions d'hygiène et de l'assainissement dans le cadre de la lutte contre cette maladie.


News Tracker: autres dépêches sur la question

L'ONU réitère son engagement à soutenir Haïti dans sa lutte contre l'épidémie de choléra

Coup de projecteur




Aucun résultat
Aucun résultat