Le chef de l'ONU lance un appel au calme après une fusillade à la frontière israélo-libanaise

Des personnels de la FINUL devant la Ligne bleue, au Sud-Liban Photo: FINUL

16 décembre 2013 – Le Secrétaire général Ban Ki-moon a déploré dimanche qu'un membre des Forces de défense israéliennes (FDI) ait été la cible de tirs par un soldat libanais et lancé un appel au calme.

La fusillade s'est produite à Naqoura, près de la Ligne bleue qui sépare Israël du Liban, précise une déclaration rendue publique dans la soirée par le porte-parole de M. Ban.

« Les Forces de défense israéliennes et les Forces armées libanaises coopèrent avec la Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL) pour faire toute la lumière sur cet incident », ajoute le porte-parole.

« Le Secrétaire général rappelle aux Forces armées libanaises leurs responsabilités en vertu de la résolution 1701 du Conseil de sécurité et demande instamment aux deux parties de faire preuve de retenue. »

La résolution 1701, qui a mis fin à la guerre de 2006 entre Israël et le groupe libanais Hezbollah, appelle au respect de la Ligne bleue, au désarmement de toutes les milices présentes au Liban et à la fin du trafic d'armes dans la région.


News Tracker: autres dépêches sur la question

La FINUL enquête sur un incident survenu à la frontière israélo-libanaise

En savoir plus





Coup de projecteur