L'impunité, un multiplicateur des actes de violence contre les journalistes, prévient un expert de l'ONU

Photo: UNESCO

13 décembre 2013 – Le Rapporteur spécial des Nations Unies sur la promotion et la protection du droit à la liberté d'opinion et d'expression, Frank La Rue, a prévenu vendredi des risques supplémentaires que fait courir, partout dans le monde, l'impunité accrue pour les auteurs d'actes de violence contre les journalistes.

« En l'absence d'une lutte systématique contre la violence à l'encontre des journalistes et contre l'impunité, il restera très difficile d'assurer la sécurité de ces derniers », a affirmé M. La Rue lors d'une réunion informelle du Conseil de sécurité.

« La majorité des cas de violence ou de menaces de violence contre des journalistes ne font jamais l'objet d'enquêtes et les responsables ne sont pas identifiés, poursuivis ou jugés. Le sentiment d'impunité est la véritable cause de la multiplication des actes de violence contre des journalistes », a-t-il assuré.

L'expert indépendant de l'ONU a rappelé que les journalistes sont fréquemment victimes de violence que ce soit dans des zones de conflit ou dans des pays stables, comme l'illustre un rapport du Conseil des droits de l'homme, qui émet des recommandations pour renforcer la sécurité des professionnels des médias.

« Au moins 84 journalistes ont été tués en Syrie depuis mars 2011. En novembre, deux journalistes ont été assassinés au Mali. Ce ne sont là que quelques cas des violences meurtrières auxquels font face les journalistes quotidiennement. Au cours des deux dernières années, j'ai rédigé des lettres au sujet d'attaques contre 171 journalistes dans 40 pays », a précisé M. La Rue aux membres du Conseil.

Le Rapporteur spécial a indiqué que les organisations internationales devaient prêter une attention systématique à l'ensemble des cas de violence ou de harcèlement à l'encontre des journalistes, puisqu'un grand nombre d'entre eux restent plongés dans une obscurité totale.


News Tracker: autres dépêches sur la question

L'UNESCO condamne le meurtre de deux journalistes iraquiens

En savoir plus





Coup de projecteur