L'ONU salue l'engagement de la communauté des forêts en faveur d'une économie plus verte

12 décembre 2013 – L'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) a salué jeudi l'adoption du Plan d'action de Rovaniemi relatif au secteur forestier dans le contexte d'une économie verte qui servira de plateforme au secteur forestier pour soutenir sa transformation vers une économie verte axée sur les biotechnologies en Europe, mais aussi en Amérique du Nord, dans le Caucase et en Asie centrale.

Le Plan d'action a été adopté par le Comité des forêts et de l'industrie forestière (COFFI) et la Commission économique des Nations Unies pour l'Europe (CEE-ONU) et la Commission européenne des forêts de la FAO (CEF). Les dirigeants forestiers ont appelé le document stratégique « Plan d'action de Rovaniemi », du nom de la ville où se tient leur session conjointe « Metsä2013 ».

« Le secteur forestier de la région a déjà sensiblement contribué à l'économie verte émergente. Ce Plan d'action a pour but d'inciter à intensifier les mesures pour amplifier la contribution des forêts à une économie verte », a déclaré le Co-président de Metsä2013 et président du COFFI, Heikki Grandholm, dans un communiqué de presse.

Selon les experts, les forêts joueront un rôle déterminant dans le renforcement de la dimension écologique de l'économie, car elles offrent des alternatives durables à toute une série de produits portant atteinte à l'environnement et au climat.

Par exemple, dans l'industrie du bâtiment, le bois et le bambou pourraient remplacer le ciment qui est très énergivore. Les produits biologiques et biochimiques issus des forêts sont déjà utilisés dans les secteurs de l'alimentation, de l'habillement et de l'emballage. Les forêts soutiennent les économies grâce aux produits et aux services qu'elles dispensent, et rien qu'en Europe, elles emploient directement quelque 4 millions de personnes.

Il reste encore beaucoup à accomplir au secteur forestier si seulement les gouvernements et le secteur privé saisissent l'opportunité de produire et d'utiliser les produits du bois.

Le Plan énonce des mesures concrètes qui aideront les pays à construire un avenir solide, sûr et durable pour les forêts de la région dans cinq domaines clés, dont la production et consommation durables de produits forestiers, un secteur forestier à faible émission de carbone, des emplois verts décents dans le secteur forestier, des services d'écosystèmes forestiers à long terme et élaboration de politiques et suivi du secteur forestier.

« Nous nous félicitons que le Plan d'action de Rovaniemi ait été approuvé durant la Semaine européenne des forêts 2013, dont le thème cette année est le rôle des forêts et des produits forestiers dans le contexte d'une économie verte », a conclu le Co-président de Metsä2013 et président de la CEF, Andrey Filipchuk.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Secteur forestier: l'ONU appelle les pays européens à se doter d'un plan d'action pour une économie plus verte

En savoir plus





Coup de projecteur