La vie de Mandela, source d'inspiration pour le monde entier, affirme Ban en Afrique du Sud

Le Secrétaire général Ban Ki-moon à la cérémonie d’hommage à Nelson Mandela à Johannesburg, en Afrique du Sud. Photo: ONU

10 décembre 2013 – Le Secrétaire général de l'ONU a rendu mardi hommage à Nelson Mandela, déclarant aux milliers de personnes rassemblées lors d'une cérémonie à Johannesburg que la vie et l'héritage de l'ancien Président de l'Afrique du Sud était une source d'inspiration, non seulement pour son pays, mais pour le monde entier.

« Les racines de ce baobab plus majestueux que n'importe quel autre se sont ramifiées partout à travers le monde », a déclaré M. Ban à la foule rassemblée dans le stade où avait été donné le coup d'envoi de la Coupe du monde de football de 2010.

Affectueusement surnommé Madiba, M. Mandela est décédé jeudi dernier à l'âge de 95 ans. L'infatigable militant des droits de l'homme, le prisonnier d'opinion détenu pendant 27 ans et l'artisan de la paix internationale fut aussi le Premier président démocratiquement élu de l'Afrique du Sud postapartheid.

« Nelson Mandela était plus qu'un des plus grands dirigeants de notre époque. Il était l'un de nos plus grands guides. Et il prêchait par l'exemple. Il a tant sacrifié et était prêt à tout donner – pour la liberté et l'égalité, pour la démocratie et la justice », a poursuivi M. Ban

« C'est sa compassion qui reste la plus remarquable. L'injustice le mettrait en colère, pas les individus. Il rejetait la haine, pas ceux qui s'y étaient abandonnés. Il a révélé l'incroyable pouvoir du pardon et du rapprochement des peuples et la véritable signification de la paix. C'était son don unique – et c'est aussi la leçon qu'il a partagée avec le reste de l'humanité. »

Le Secrétaire général, qui se trouvait aux côtés d'une centaine de chefs d'État et de gouvernement, a estimé que la transformation démocratique de l'Afrique du Sud était une victoire pour chacun de ses citoyens.

« Mais c'était aussi un triomphe des idéaux des Nations Unies – et pour chacun d'entre nous qui a eu à souffrir du poison du préjugé », a-t-il ajouté.

« Les Nations Unies se sont tenues aux côtés de Nelson Mandela et du peuple d'Afrique du Sud dans la lutte contre l'apartheid. Nous avons usé de tous les moyens à notre disposition : sanctions, embargo sur les armes, boycott d'évènements sportifs et isolement diplomatique. »

« L'apartheid a été vaincu », a déclaré M. Ban. « Mais comme il serait le premier à dire, notre lutte continue – contre l'inégalité et l'intolérance, et pour la prospérité et la paix. »

« Nelson Mandela nous a montré la voie avec un cœur plus grand que ce stade et un sourire contagieux qui aurait pu facilement l'illuminer. En fait, il a illuminé le monde… »

« Il est du devoir de tous ceux qui l'aimaient de cultiver son souvenir dans nos cœurs et de suivre son exemple dans nos vies. »


News Tracker: autres dépêches sur la question

Ban Ki-moon rend hommage à Nelson Mandela, décédé à l'âge de 95 ans

En savoir plus


Coup de projecteur