Mali : la MINUSMA appelle à la retenue et à la reprise des discussions suite à des incidents violents à Kidal

Une réfugiée malienne à Mangaize, dans le nord du Niger. Photo: HCR/H.Caux

29 novembre 2013 – La Mission multidimensionnelle intégrée de l'ONU pour la stabilisation de ce pays (MINUSMA) a condamné fermement vendredi les violences qui se sont déroulées hier à Kidal précédant l'arrivée de la délégation gouvernementale menée par le Premier Ministre.

« La Mission déplore le fait que des incidents sérieux aient eu lieu à l'aéroport de Kidal et ce, malgré le plan de sécurité coordonné mercredi par le gouvernement malien en coopération avec la MINUSMA et avec le soutien de la force Serval », a affirmé la MINUSMA dans un communiqué de presse.

La Mission, en coopération avec les forces françaises de l'opération Serval, a aidé à évacuer trois blessés afin qu'ils reçoivent des soins médicaux appropriés à Gao.

« La MINUSMA appelle à la retenue et encourage les parties à revenir à la table de négociation pour continuer les discussions en vue d'une solution conforme à la résolution 2100 (2013) du Conseil de sécurité et aux engagements, y compris en ce qui concerne les arrangements sécuritaires et les enquêtes, prévus dans l'Accord préliminaire de Ouagadougou », a indiqué la mission onusienne.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Mali: l'ONU soutient l'organisation des élections législatives du 24 novembre

En savoir plus





Coup de projecteur