Afrique centrale : le Conseil de sécurité dénonce de nouveau les crimes commis par la LRA

Les ruines d’une maison incendiée par des combattants de la LRA dans le village de Nguili-Nguili, en République centrafricaine. Photo: HCR/D.Mbaiorem

25 novembre 2013 – Le Conseil de sécurité a de nouveau condamné fermement lundi les attaques épouvantables, les crimes de guerre et les crimes contre l'humanité, ainsi que les violations du droit international humanitaire et des droits de l'homme, perpétrés par l'Armée de résistance du Seigneur (LRA) dans la région d'Afrique centrale.

Dans une déclaration présidentielle faisant suite à un débat du Conseil de sécurité sur la question, le Conseil de sécurité exige de la LRA qu'elle mette immédiatement fin à toutes ses attaques et lui demande instamment de libérer tous ceux qu'elle a enlevés, de désarmer et de démobiliser ses éléments.

Le Conseil de sécurité demande instamment au Bureau régional des Nations Unies pour l'Afrique centrale (BRENUAC) et à la communauté internationale de redoubler d'efforts pour mettre en œuvre la Stratégie régionale de l'ONU visant à contrer la menace que représente l'Armée de résistance du Seigneur.


News Tracker: autres dépêches sur la question

L'UNICEF s'alarme de l'ampleur prise par les violences interconfessionnelles en RCA

En savoir plus





Coup de projecteur