La lutte contre le VIH passe par l'égalité entre les sexes et l'autonomisation des femmes, affirme l'ONUSIDA

Le Directeur exécutif de l’ONUSIDA, Michel Sidibé. Photo: ONUSIDA/B.Hamilton

22 novembre 2013 – À l'approche de la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, qui sera observée le 25 novembre, le Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA) a rappelé vendredi que les violences sexuelles et sexistes constituent non seulement une violation des droits de l'homme, mais accroît considérablement les risques de nouvelles infections.

« Toutes les heures, 50 jeunes femmes sont infectées par le VIH. Celles-ci ont le droit de vivre sans craindre des violences et des discriminations dans leurs efforts pour avoir accès aux moyens de prévention du virus », déclare le Directeur exécutif de l'ONUSIDA, Michel Sidibé, dans un communiqué de presse.

La violence sexuelle et sexiste est un problème qui touche femmes et hommes du monde entier, en particulier les groupes vulnérables, comme les toxicomanes, les travailleurs du sexe et les personnes transgenres.

Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), environ une femme sur trois dans le monde a subi des violences physiques ou sexuelles de leurs partenaires ou d'un autre agresseur. Selon les estimations, près de 150 millions de filles âgées de moins de 18 ans ont subi des violences sexuelles, mais si le plus souvent, elles ne parlent pas de ces expériences traumatisantes.

« La lutte contre la violence sexuelle et sexiste relève d'une responsabilité commune pour la justice sociale. Dans la déclaration de 2011 sur le VIH/sida, les États membres de l'ONU se sont engagés à éliminer les inégalités entre femmes et hommes et la violence sexuelle et sexiste et à protéger les femmes des risque d'infection », rappelle M. Sidibé.

« L'ONUSIDA reconnait que l'égalité entre les sexes et l'autonomisation des femmes sont déterminants pour répondre efficacement au problème du VIH et accorde donc une priorité à une approche de tolérance zéro à l'égard des violences sexuelles et sexistes », ajoute-t-il.


News Tracker: autres dépêches sur la question

En dépit de disparités régionales, ONUSIDA se félicite des succès enregistrés dans la lutte contre le VIH

En savoir plus



Coup de projecteur