Moyen-Orient: les colonies de peuplement israéliennes, un obstacle à la paix, rappelle un émissaire de l'ONU

Le Coordonnateur spécial des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient, Robert Serry. Photo: ONU/Rick Bajornas

13 novembre 2013 – Le Coordonnateur spécial des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient, Robert Serry, a exprimé mercredi sa préoccupation après l'annonce du gouvernement israélien d'autoriser la construction de nouvelles colonies de peuplement sur le territoire palestinien occupé, soulignant l'impact négatif d'une telle décision sur les négociations de paix en cours.

« À ce moment particulièrement délicat, il est primordial d'éviter les actions négatives et de soutenir au contraire les négociations en cours pour sauvegarder les chances de réaliser la solution à deux États, qui est dans l'intérêt des Israéliens et des Palestiniens », affirme M. Serry dans un communiqué de presse qui condamne également la récente recrudescence d'incidents violents entre les parties.

Les autorités israéliennes, indique le bureau du Coordonnateur spécial, ont approuvé mardi des projets de construction de 20.000 logements dans des colonies qui sont illégales au regard du droit international. Après cette annonce, le Président palestinien, Mahmoud Abbas, a menacé de mettre fin aux négociations qui ont repris il y a quelques mois suite à trois ans d'interruption.

Rappelant que le projet de colonisation est incompatible avec l'objectif d'une solution à deux États, Robert Serry a réitéré la position de l'ONU que les colonies sont non seulement illégales mais constituent également un obstacle à la paix.

Dans ce contexte, le Coordonnateur spécial a rencontré des représentants israéliens et palestiniens lors de réunions séparées. M. Serry a obtenu l'assurance, notamment de la part du négociateur en chef israélien, Tzipi Livni, que la décision avait été annulée.

Les négociations directes entre Palestiniens et Israéliens ont repris au mois d'août, après trois ans d'interruption, suite au refus du gouvernement israélien, en septembre 2010, de geler la colonisation du territoire palestinien occupé.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Ban déplore l'annonce par Israël de nouveaux plans de colonisation dans le territoire palestinien occupé

Aucun résultat
Aucun résultat