Armes chimiques en Syrie: la mission conjointe OIAC-ONU vérifie un site supplémentaire à Alep

Au cours d'un stage de formation sur les réponses d'urgence aux incidents chimiques, les participants apprennent à se servir de leur équipements de protection. Photo: OPCW (Photo d'archive)

7 novembre 2013 – La Mission conjointe de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) et de l'Organisation des Nations Unies, chargée de superviser la destruction des stocks syriens, a confirmé jeudi avoir inspecté 22 des 23 sites déclarés par Damas.

Situé dans la région d'Alep, « ce site était l'un des deux derniers qui n'avaient pas pu être inspectés auparavant pour des raisons de sûreté et de sécurité », a rappelé le porte-parole du Secrétaire général lors de son point de presse à New York. « Les vérifications ont été effectuées par le personnel syrien avec des cameras scellées, conformément à la procédure d'inspection. »

L'emplacement géographique exact et le moment de la capture des enregistrements et des images ont été pleinement authentifiés. « Il a été confirmé que le site avait été démantelé et abandonné depuis longtemps, puisque les bâtiments conservent la trace de dégâts importants provoqués par des combats. »

En outre, le porte-parole a annoncé le lancement d'un site Internet dédié aux travaux de la mission conjointe en Syrie, à l'adresse suivante : http://opcw.unmissions.org/.

Ce site offre des informations sur la Mission conjointe, son mandat et ses activités relatives à la destruction du programme d'armes chimiques syrien. Il n'est disponible qu'en anglais pour le moment. Une version en arabe suivra ultérieurement.


News Tracker: autres dépêches sur la question

OIAC-ONU: le programme d'armes chimiques de la Syrie démantelé dans les délais prévus

En savoir plus