Ban déplore l'annonce par Israël de nouveaux plans de colonisation dans le territoire palestinien occupé

Une habitante d’une colonie passe à proximité d’un soldat israélien à Jérusalem-Est. Photo: IRIN/Andreas Hackl (archives)

30 octobre 2013 – Le Secrétaire général Ban Ki-moon a condamné mercredi l'annonce, par le gouvernement israélien, de son intention de permettre la construction de nouvelles colonies dans le territoire palestinien occupé.

« Le Secrétaire général déplore les annonces faites aujourd'hui de nouveaux plans de colonies israéliennes en Cisjordanie, y compris à Jérusalem-Est. Les activités de peuplement sont contraires au droit international et constituent un obstacle à la paix », rappelle le porte-parole de M. Ban dans un communiqué de presse.

« Toute mesure préjugeant de la question du statut final ne sera pas reconnue par la communauté internationale », a-t-il rappelé.

Le Secrétaire général reconnaît qu'Israël a fait un pas difficile en continuant de libérer des prisonniers palestiniens arrêtés avant les accords d'Oslo, malgré une forte opposition au niveau national, et apprécie ce geste.

« Gardant à l'esprit la déclaration du Quatuor en date du 27 septembre, le Secrétaire général s'attend à ce que les parties prennent toutes les mesures possibles pour promouvoir des conditions propices au succès du processus de négociation et s'abstiennent de toute action de nature à miner la confiance », conclut le porte-parole.


News Tracker: autres dépêches sur la question

L'ONU exhorte israéliens et palestiniens à saisir la possibilité de sauvegarder la solution à deux États

En savoir plus






Coup de projecteur