L'UNESCO condamne le meurtre d'un journaliste somalien, le sixième depuis le début de l'année

Photo: UNESCO

29 octobre 2013 – La Directrice générale de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), Irina Bokova, a condamné mardi le meurtre du journaliste de télévision somalien Mohamed Mohamud, qui a succombé à ses blessures le 26 octobre, quatre jours après avoir été pris pour cible par des hommes armés non identifiés.

« Je déplore le meurtre de Mohamed Mohamud », a déclaré Mme Bokova dans un communiqué de presse. « Son nom s'ajoute à la liste déjà trop longue des professionnels des médias somaliens qui ont payé de leur vie leur droit à la liberté d'informer. De tels actes ne doivent pas rester impunis ».

« Il en va de la liberté d'expression qui est la pierre angulaire de toute société démocratique. J'appelle les autorités à faire leur possible pour que les journalistes puissent travailler dans des conditions de sécurité satisfaisantes », a-t-elle ajouté.

Agé de 26 ans, Mohamed Mohamud, également connu sous le pseudonyme de Tima'ade, travaillait pour la chaîne de télévision privée Universal TV, basée au Royaume-Uni, qui s'adresse à la diaspora somalienne. Des inconnus en voiture ont tiré à six reprises sur lui le 22 octobre alors qu'il se trouvait à proximité de son domicile, dans le district de Wadajir, dans la capitale Mogadiscio.

Mohamed Mohamud est le sixième journaliste somalien tué depuis le début de l'année. Une liste complète des journalistes assassinés est disponible en ligne.


News Tracker: autres dépêches sur la question

L'UNESCO condamne le meurtre du journaliste somalien Ahmed Sharif

En savoir plus





Coup de projecteur