Mali : l'UNESCO approuve une aide d'urgence pour permettre de dresser un inventaire du patrimoine immatériel

Musiciens traditionnels au Mali. Photo: DNPC

28 octobre 2013 – Le Bureau du Comité intergouvernemental pour la sauvegarde du patrimoine immatériel de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), a approuvé lundi une aide d'urgence de 307.307 dollars accordée au Mali pour l'aider à dresser un inventaire de son patrimoine culturel immatériel.

Le projet, qui vise dresser un état des lieux du patrimoine immatériel, dont les connaissances et pratiques relatives à la nature, traditions orales, rituels et événements festifs, ou encore artisanat traditionnel, couvrira tout le territoire national du Mali et s'articulera en deux phases, chacune d'une durée de douze mois.

La première concernera les trois régions du nord, Gao, Kidal et Tombouctou, ainsi que celle de Mopti, dans le centre du pays. Il s'agit des régions qui ont souffert le plus directement les effets du récent conflit armé et de l'occupation. Dans sa deuxième phase, le projet s'étendra aux quatre régions du sud, Kayes, Koulikoro, Ségou et Sikasso.

Le projet contient également un volet de renforcement des capacités qui prévoit notamment des ateliers de formation méthodologique pour 190 bénéficiaires. Enfin, pour sensibiliser le public à l'importance du patrimoine culturel immatériel pour le dialogue intercommunautaire, il est prévu de réaliser deux pièces de théâtre, un film documentaire en langues tamashek, maure et sonrhaï, ainsi qu'un programme de radio pour diffusion locale et régionale.

Dans sa décision adoptée, le Bureau du Comité intergouvernemental encourage le Mali « à mettre en œuvre le projet en étroite coopération avec l'UNESCO et la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA), et avec la participation la plus large possible des communautés concernées ».

Par ailleurs, le Bureau a approuvé une assistance de 25.000 dollars qui seront octroyés au Viet Nam pour la sauvegarde et promotion des connaissances autochtones associées à l'environnement écologique des Ha Nhi noirs, une minorité ethnique de la province de Lao Cai.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Mali: pour le chef de la MINUSMA, en dépit de progrès, le «vrai travail» ne fait que commencer

En savoir plus





Coup de projecteur