L'OIT, la Norvège et la Suisse mobilisées pour promouvoir la compétitivité et la durabilité des PME

24 octobre 2013 – L'Organisation internationale du Travail (OIT), a signé jeudi un accord de coopération avec la Norvège et la Suisse pour soutenir la création d'emplois par les petites et moyennes entreprises (PME) et la croissance économique.

À l'échelle mondiale, les PME constituent la vaste majorité des entreprises commerciales et sont à l'origine de la plupart des emplois. Le projet pour soutenir les entreprises compétitives et responsables (SCORE) aide les PME à suivre un scénario gagnant-gagnant: une productivité accrue pour les entreprises et de meilleures conditions de travail pour ceux qui y travaillent.

« Pour des millions de personnes dans le monde, les PME offrent une perspective d'emploi, de salaire et d'avenir. Des programmes comme SCORE, qui aide les PME à devenir compétitives et durables, jouent leur rôle dans la création d'emplois de qualité et de croissance économique dans l'économie mondiale », a déclaré le Directeur général de l'OIT, Guy Ryder, lors de la signature de l'accord.

Cet accord inaugure la deuxième phase du programme SCORE après l'achèvement réussi de la première phase, qui avait débuté en 2009. La deuxième phase du programme durera cinq années, avec un budget s'élevant à environ 19,5 millions de dollars.

SCORE transmet les meilleures pratiques internationales dans la production manufacturée et dans le secteur des services, aidant les PME à adopter des pratiques responsables au travail, à fournir du travail décent et à devenir plus productives. Au cours des trois dernières années, les entreprises et les employés de divers secteurs ont bénéficié de la formation, des producteurs de fleurs coupées en Colombie, des équipementiers de l'automobile en Indonésie, des fabricants de meubles au Viet Nam, des bâtisseurs de maisons écologiques en Afrique du Sud et des fabricants de produits manufacturés en Inde, au Ghana et en Chine.

Dans tous ces pays, les gouvernements, les employeurs et les syndicats ont été de précieux partenaires pour SCORE. Ils ont permis d'orienter le projet, ont contribué à sa conception et ont assuré la qualité de la formation, nommé des formateurs et encouragé la participation des entreprises.

Grâce à la formation SCORE, des entrepreneurs, jusque-là sceptiques, ont réalisé qu'agir pour améliorer les conditions de travail était bon pour les affaires. Les résultats dont ils font état sont conséquents: baisse du nombre de produits défectueux, recul de l'absentéisme, meilleure protection de la santé et la sécurité, qualité accrue et progrès importants en matière de coopération sur le lieu de travail.

La première phase du projet avait bénéficié à plus de 50.000 travailleurs et dirigeants dans les 308 PME participantes. La phase 2 du projet va se poursuivre sur cette base, avec pour ambition de toucher 800 nouvelles PME représentant environ 100.000 employés. Cette phase mettra aussi davantage l'accent sur le renforcement des capacités des partenaires nationaux, à savoir les institutions nationales, les syndicats, les associations d'employeurs et les gouvernements, pour qu'ils dispensent et pérennisent le programme de formation de manière indépendante.

Aucun résultat
Aucun résultat