L'ONU exhorte israéliens et palestiniens à saisir la possibilité de sauvegarder la solution à deux États

Le Secrétaire général adjoint aux affaires politiques, Jeffrey Feltman. Photo: ONU

22 octobre 2013 – Le Secrétaire général adjoint aux affaires politiques des Nations Unies, Jeffrey Feltman, a affirmé mardi qu'il est encore possible de sauvegarder la solution à deux États et de réaliser la vision d'un État palestinien viable et indépendant vivant dans la paix et la sécurité aux côtés de l'État d'Israël.

« Le Conseil de sécurité se réunit aujourd'hui à un moment de haute diplomatie pour le Moyen-Orient », a affirmé M. Feltman lors de la présentation de son rapport au Conseil de sécurité en indiquant que le Quatuor, qui s'est réuni pour la première fois en 17 mois le 27 septembre à New York, avait réaffirmé sa détermination d'appuyer les efforts israélo-palestiniens de paix au sein du calendrier défini.

Le Quatuor pour le Moyen-Orient est formé de l'ONU, de l'Union européenne, de la Fédération de Russie et des Etats-Unis.

M. Feltman a souligné la nécessité de contrecarrer les tendances négatives enregistrées sur le terrain afin de faire progresser les pourparlers directs. Le Quatuor a été rejoint lors de cette réunion par les négociateurs israélien et palestinien qui ont tous deux réaffirmé leur engagement de parvenir à un accord sur l'ensemble des questions du statut final, a-t-il assuré.

« Depuis cette réunion du Quatuor, les négociateurs ont accéléré les discussions et se sont engagés à ne pas en révéler le contenu », a rappelé le Secrétaire général adjoint. « Malgré cette intensification bienvenue des négociations, il y a eu des développements préoccupants sur le terrain que nous ne pouvons ignorer ».

M. Feltman a rappelé qu'au cours de la période considérée, deux soldats israéliens avaient été tués par des Palestiniens respectivement les 20 et 22 septembre, tandis que les forces de sécurité israéliennes avaient mené 334 opérations contre les territoires palestiniens, au cours desquelles les forces israéliennes avaient blessé au moins 290 Palestiniens, y compris 114 enfants et deux femmes.

« La poursuite de l'implantation de colonies de peuplement est contraire au droit international et constitue une entrave à la paix », a rappelé M. Feltman, en précisant que les affrontements entre Palestiniens et colons israéliens se poursuivaient.

Commentant la suspension temporaire par Israël de l'acheminement de matériaux de construction vers Gaza, M. Feltman a souligné les besoins urgents de la population de cette région de Palestine, tout en reconnaissant les impératifs sécuritaires d'Israël.

Abordant la situation au Liban, M. Feltman a indiqué que la situation sécuritaire continuait d'être volatile à cause des répercussions de la crise en Syrie, citant notamment le tir de missile d'un hélicoptère syrien sur la ville frontalière d'Aarsal le 7 octobre. Des progrès ont été enregistrés dans les enquêtes sur les attaques à la bombe qui ont eu lieu dans les banlieues sud de Beyrouth le 15 août et à Tripoli le 23 août », a-t-il affirmé, en se réjouissant également que les deux pilotes turcs enlevés le 9 août dans la capitale libanaise avaient été libérés.

Concernant la situation en Syrie, il a affirmé que les progrès enregistrés sur le dossier du stock d'armes chimiques syrien ne signifiaient pas la fin des souffrances effroyables endurées par le peuple syrien. « Comme l'a rappelé le Secrétaire général, seul un processus politique inclusif conduit par les Syriens permettra le retour à la paix », a-t-il dit, en passant en revue les efforts qui sont actuellement entrepris pour assurer la tenue de la Conférence Genève II à la mi-novembre.

Cette conférence vise à appuyer les parties syriennes dans le lancement d'un processus politique en vue d'un accord permettant de mettre en œuvre le Communiqué de Genève du 30 juin 2012 et d'établir un nouveau gouvernement transitoire doté d'une pleine autorité exécutive.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Le Quatuor pour le Moyen-Orient réaffirme son soutien aux négociations israélo-palestiniennes

En savoir plus





Coup de projecteur